Traiter et apaiser le Psoriasis

Par : | 5 Commentaires | Le : 21/05/2013

2013-05-21 Remèdes de Grand-Mère

Le Psoriasis est une dermatose généralement chronique, qui se caractérise par l’apparition de plaques rouges recouvertes de squames blanches. Elle est souvent pénible et difficile à traiter. Voyons comment soigner le psoriasis par la médecine douce ?

Des solutions non agressives existent pour soigner un psoriasis. Il n’existe pas de remède définitif contre cette maladie, mais elle peut disparaître pendant de longues périodes avec les traitements proposés par la médecine naturelle.


Les personnes atteintes de psoriasis sont souvent mal informés sur leur état, se sentent désespérées et se lancent à la recherche d’un remède à base de pommades et de médicaments qui soulagent parfois leurs symptômes, mais parfois même pas et produisent des effets secondaires. On sait depuis longtemps que la façon la plus efficace de résoudre le problème est de recourir à des pratiques simples, basées sur une bonne alimentation et un contact avec le soleil, l’air et l’eau.

à lire aussi : Comment reconnaître la gale ?

Le psoriasis est un processus inflammatoire chronique de la peau caractérisé par une différenciation et une prolifération accélérées de l’épiderme : éruptions rougeâtres délimitées, parfois avec des plaques superposées recouvertes d’écailles argentées et parfois avec induration.

Soigner naturellement le psoriasis

Les zones du corps habituellement touchées par le psoriasis.

Le psoriasis apparaît sur le cuir chevelu, les zones externes des extrémités (poignets, coudes, genoux et chevilles) et les endroits de frottements répétés. Il touche 2% de la population, est plus fréquente chez les blancs et présente son aspect maximum entre 20 et 30 ans et entre 50 et 60 ans.

La cause du psoriasis est multifactorielle, avec des composantes génétiques et environnementales. Parfois, il y a des antécédents familiaux. On dit que lorsque l’un des parents souffre de psoriasis, le risque qu’un enfant présente ce trouble est de 14%. Ce chiffre s’élève à 41 % lorsque les deux parents en souffrent. Dans toutes cas, le psoriasis n’est pas contagieux.

Parmi les facteurs qui influencent le psoriasis, il y a la malabsorption des protéines, qui fait que les bactéries intestinales créent des acides aminés toxiques, les polyamines : si elles augmentent, le psoriasis empire. Les enzymes qui améliorent la digestion diminuent les polyamines.


Les toxines intestinales comme Candida albicans et d’autres levures aggravent le psoriasis. Le jeûne et les régimes sans gluten ont entraîné des améliorations chez les personnes atteints de psoriasis. En outre, la réduction de la consommation d’alcool et la consommation de chardon-Marie, qui améliorent la fonction hépatique.

à lire aussi : Comment reconnaitre et guérir la candidose naturellement ?

Comment soigner naturellement le psoriasis ?

La médecine naturelle, d’autre part, met l’accent sur les soins (doux) de la peau, ce qui aide à minimiser les démangeaisons et les traumatismes cutanés. Ceci prévient le phénomène de Koebner dans les lésions psoriasiques. Une mesure utile est de se baigner dans de l’eau froide ou chaude avec des savons doux.

De plus, l’application fréquente et périodique d’émollients, surtout lorsque la peau est encore humide, aide à garder la peau psoriasique douce et plus facile à contrôler.

L’avoine colloïdale, le gruau d’avoine ou les infusions de camomille sous forme d’émollient ou de bain aident également à soulager les démangeaisons et l’irritation associées au psoriasis. Il en va de même pour l’application de l’huile d’olive.

Remèdes naturels contyre coups de chaleur et insolation

Le soleil

Les bains de soleil ou les bains de soleil progressifs se sont avérés efficaces pour le psoriasis, qui s’améliore habituellement pendant les mois d’été, lorsque l’exposition aux rayons du soleil est plus importante. Le rayonnement ultraviolet B diminue la synthèse de l’ADN et a des effets immunorégulateurs.

Aujourd’hui, plusieurs mécanismes sont connus dans lesquels l’action de la lumière régule ce système immunitaire impliqué dans le psoriasis. Le rayonnement ultraviolet est beaucoup plus efficace lorsqu’il est combiné à un photosensibilisateur topique ou systémique comme le psoralène.

Les psoralènes (un type de furocoumarines) sont des substances végétales photosensibles (ou activées par la lumière). Ils sont présents dans les familles des légumineuses, des moraces, des méliacées, des composés et des solanacées. Les aliments riches en eux sont le citron vert, le persil, les figues et le céleri.

Les effets photosensibles des furocoumarines sont connus depuis des siècles et expliquent que l’utilisation de plantes ombellifères, apiacées ou rutacées – comme la rue (Ruta graveolens) – et de bains de soleil progressifs permet de contrôler le psoriasis de manière simple et efficace.

Alimentation et régime alimentaire contre le psoriasis

Plus de légumes dans l’alimentation. Un apport élevé en acides gras oméga-3, le jeûne, les régimes hypocaloriques et les régimes végétariens ont des effets bénéfiques sur le psoriasis.

Certains personnes intolérants au gluten s’améliorent après un régime sans gluten. Une alimentation bénéfique doit être riche en éléments suivants :

  • Les acides gras oméga-3, comme les graines de lin.
  • Acide folique : épinards, choux, feuilles de navet, laitue et feuilles vertes en général.
  • Vitamine A : jus riches en caroténoïdes, comme les carottes, les choux, les melons ou les tomates.
  • Vitamine E : les graines en général.
  • Zinc : flocons d’avoine, graines de citrouille, haricots, noix de cajou sans griller….
  • Sélénium : huile de bette à carde, d’ail, d’orange, de lin et d’onagre.
  • Enzymes : ananas (bromélaïne), papaye (papaïne), qui favorisent la digestion des protéines.
  • Des aliments riches en psolarènes comme les figues, le persil ou la rue peuvent être ajoutés pour être associés à la photothérapie.

A lire aussi : Tout savoir sur les vitamines

Traiter le psoriasis avec des plantes médicinales

  • L’extrait topique d’aloès semble réduire la desquamation, l’érythème et l’infiltration des plaques psoriasiques.
  • Bien que le chardon-Marie (Silybum marianum) n’ait pas été signalé comme étant directement utile dans le traitement du psoriasis, il protège contre l’hépatotoxicité considérée comme un effet secondaire du méthotrexate, un médicament qui agit comme anti-inflammatoire. La silymarine est l’ingrédient actif du chardon-Marie.
  • Il est conseillé de boire 50 à 100 grammes de jus frais de melon amer (Momardica charantia).
  • La racine séchée de salsepareille est utilisée en décoction.
  • Le traitement topique avec une crème à base de Mahonia aquifolium est efficace.
  • L’extrait de la fougère Polipodium leucotomos, communément appelé Phlébodium, a été traditionnellement utilisé par les indigènes du Honduras comme remède contre plusieurs affections cutanées.
  • La rue est utilisée pour sa richesse en psolarènes.
  • L’hélicryse (Helichrysum italicum) a une action anti-inflammatoire.

Quelques soins “maison”

Le chlorure de magnesium

Le chlorure de magnésium est un bon remède contre le psoriasis, tellement efficace et peu cher, que peu de médecin pensent encore à l’utiliser. Pourtant, dans certains cas, il peut venir à bout d’un psoriasis en environ 1 à 2 semaines !

Le plus efficace, est de boire chaque jour 1 verre de solution de chlorure de magnésium (20g de chlorure de magnésium mélangé à 1 litre d’eau). Ce remède ne guérira pas le psoriasis, mais le soulagera, mais dès que le traitement s’arrêtera, les plaques réapparaîtront. Pour soigner le psoriasis essayez plutôt :

L’argile…

Un autre traitement naturel pour traiter le psoriasis, consiste à appliquer sur les zones atteintes de minces cataplasmes d’argile illite additionnée de quelques gouttes d’huile d’olive bio, et 1 goutte d’huiles essentielles de camomille, de géranium et de cajeput.

Complétez ce traitement en buvant chaque jour d’un verre de lait d’argile, jusqu’à complète guérison.

Le curcuma

Lorsque l’on souffre de psoriasis, il est aussi conseillé de préparer un cataplasme de curcuma, plante originaire d’Asie que l’on utilise comme épice et comme colorant en cuisine, en Inde, le curcuma trouve plutôt sa place dans la pharmacie que dans la cuisine tant il est une pharmacopée à lui tout seul.

Pour cela mélangez 1 cuil. à café de poudre de curcuma avec un tout petit peu d’eau. Posez directement cette préparation sur la zone touchée et maintenir en place à l’aide d’une bande environ 1 heure. Renouvelez l’opération jusqu’à disparition.

Comment calmer les poussées de psoriasis ?

Les facteurs qui déclenchent les poussées peuvent être des traumatismes physiques, des agressions sur la peau (phénomène de Koebner), des infections (angine streptococcique), l’hypocalcémie, le stress et certains médicaments comme le lithium, les antipaludiques ou l’interféron.

L’effet de la grossesse sur le psoriasis n’est pas uniforme : la moitié des femmes atteintes de psoriasis connaissent une aggravation pendant la grossesse et l’autre moitié une amélioration.

Le psoriasis peut se manifester par des anomalies des ongles et environ 10% des personnes atteintes ont des affections articulaires (arthrite psoriasique). Pour atténuer les poussées de psoriasis, essayez les cataplasmes d’argile et d’avoine.

  • Mélangez 1/2 tasse d’argile blanche surfine à un peu de lait d’avoine bio non sucré (vendu dans les boutiques de produits diététiques) jusqu’à obtenir une pâte de la consistance d’une crème.
  • Etalez la préparation sur les plaques et maintenez en place avec une bande élastique.
  • Faites au moins 1 cataplasme par jour et laissez poser 1 heure.

Si vous n’avez pas de lait d’avoine sous la main, préparez votre cataplasme avec un mélange d’eau tiède et d’huile d’amande douce.

L’incidence du stress

Il est bien connu que les personnes atteintes de psoriasis subissent un stress accru en raison de leur maladie. Une vaste enquête menée auprès des membres de la National Psoriasis Foundation a démontré que le psoriasis a des effets émotionnels, sociaux et physiques profonds sur la qualité de vie.

Il a également été démontré que les facteurs émotionnels, en particulier le stress, sont fortement corrélés à l’apparition et à l’exacerbation du psoriasis.

à lire aussi : Anti-stress naturels

Le mécanisme d’action du stress sur le psoriasis commence à être connu. Le stress psychologique pourrait modifier le degré de tolérance des agressions physiques ou prolonger le temps de récupération épidermique.

Il a également été confirmé que le degré de stress influence les résultats thérapeutiques. Les personnes d’un groupe à forte occupation ont obtenu une rémission 19 jours plus tard que ceux du groupe à faible occupation (1,8 fois plus lent).

 à lire aussi : Soigner un eczéma avec les remèdes de grand-mère

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.5 / 5)

3.5 5 26
Votez pour ce Remède

26 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • point d'acupression pour dormir

    5 Points d’Acupression pour Dormir Comme un Bébé

  • techniques de respiration pour dormir

    Les 9 Meilleures Techniques de Respiration pour Trouver le Sommeil

  • différence entre goutte et pseudo-goutte

    Goutte ou Pseudo-Goutte Quelle Est la Différence ?

  • a quoi ressemble la gale

    9 Traitements Naturels contre la Gale

  • Fleurs de bach : lesquelles choisir ?

    Comment choisir ses Fleurs de Bach ?



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaires (5)
  1. posté par Sylvie le 12/11/2018

    Je vais vous parler de mon experience personnelle.

    Depuis très jeune, j’ai toujours été très intéressée par les médecines douces et traitements naturels. Donc, tout naturellement et en parallèle de mes etudes de business, mode et autres, je me suis tournée et ai appris en autodidacte sur ces” pratiques”. Lors de nos 5 années passées au Canada et profitant du temps froid qui nous fait rester chez nous, j’ai repris les études pour étudier avec une école reconnue la nutrition sous son aspect holistique, ainsi que l’ homéopathie, fleurs de Bach et autres.

    Souffrant depuis l’âge de 10 ans, de psoriasis sur certaines parties du corps, pas beaucoup mais constamment, j’ai subi beaucoup de traitements à base de crèmes, lotions etc..sans résultats évidents.

    Il y a quelques années lors d’un séjour à Pamplona, en Espagne, je suis allée voir pour un autre motif, une dermatologue dans une clinique. Je lui montre aussi mon psoriasis et elle me répond très simplement, pas très sympathiquement d’ailleurs, mais comme elle était enceinte, on lui pardonne …que je dois hydrater beaucoup plus ma peau qui est très sèche et badigeonner de crème hydratante les parties affectées.

    J’ai pensé qu’elle était un bel exemple de charlatanisme et ai oublié.

    Vivant maintenant à Los Angeles, dans un climat très sec, j’hydrate ma peau beaucoup plus mais l’histoire ne fait que commencer.

    Lors d’un séjour professionnel à Tahiti, j’ai redécouvert l’huile de Monoi.

    De retour chez moi et ayant toujours aimé cette huile, je me suis “badigeonnée” avec bonheur tout en repensant à cette femme dermatologue.

    J’ai commencé à traiter avec “conscience” mon psoriasis. Comment vais-le nourrir suffisamment pour qu’il me laisse tranquille.

    J’ai eu l’idée d’associer l’huile de Monoi avec la crème Française Dexeryl et cela a marche! Très fort ! Le psoriasis se cache et ne se voit plus. Ni au toucher, ni à la vue. Il reste evident qu’il est toujours dans l’ombre. Je dois être vigilante. Si j’abandonne mon “traitement” quelques jours, il apparait de nouveau, donc c’est un travail quotidien.

    J’en ai parlé à un docteur d’un hôpital célèbre et aucun intérêt. J’ai envoyé un email chez “Pierre Fabre”, pas de réponse.

    C’est la raison pour laquelle je vous remercie vivement, de me permettre de donner mon témoignage afin d’aider si possible les personnes qui ont envie de tester les méthodes naturelles en donnant aussi ma recette.

    • posté par équipe de rédaction le 13/11/2018

      Bonjour Sylvie, et bien voilà, votre commentaire est en place, peut-être aidera t il d’autres personnes, je l’espère en tout cas. Merci à vous pour votre témoignage !

  2. posté par Mfumueto le 03/11/2015

    Bonjour une bonne education pour nous parents

    • posté par Marie-LN le 20/10/2018

      Je ne vois pas le rapport avec le remède anti-psoriasis au curcuma …

      • posté par Mamie Net le 21/10/2018

        🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.