Traiter les troubles du spectre de l’autisme (TSA) avec les germes de broccoli

Par : | 0 Commentaires | Le : 14/10/2018

2018-10-14 Remèdes de Grand-Mère

ALIMENTATION ET TRAITEMENT DES TROUBLES DU SPECTRE AUTISTIQUE (TSA)

Et si je vous disais qu’il a été scientifiquement confirmé que l’on pouvait traiter les troubles du spectre de l’autisme (TSA) en buvant un jus spécifique chaque jour ? On parle ici d’une amélioration solide en quelques mois, sans aucun médicament toxique ni procédure intrusive, le tout d’une manière tout à fait naturelle. Tout cela est possible grâce à un merveilleux phytonutriment appelé sulforaphane.


QU’EST-CE QUE LE SULFORAPHANE ?

Le sulforaphane est un phytonutriment qui se forme dans les légumes crucifères (brocoli, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur) seulement lorsque les cellules de ces plantes sont ” brisées “ de quelque façon que ce soit, par exemple lorsqu’elles sont coupées, mâchées ou passées dans un extracteur de jus.

Lorsque les parois des cellules végétales sont brisées, deux composés spéciaux réagissent entre eux : une enzyme appelée myrosinase et une substance appelée glucoraphanine. La réaction entre elles transforme la glucoraphanine en sulforaphane, un phytonutriment aux puissantes propriétés antioxydantes et anticancéreuses.

D’ailleurs, chimiquement parlant, le sulforaphane est une “huile de moutarde” (isothiocyanate d’allyle plus particulièrement). Il s’agit du groupe de composés qui donnent au brocoli et aux choux de Bruxelles leur goût unique (et quelque peu amer) et leur forte odeur, qui sont censés repousser les ravageurs et protéger ces plantes des maladies.

Passons maintenant directement à la partie juteuse et voyons ce que le sulforaphane a à voir avec les troubles du spectre autistique.

TROUBLES DU SPECTRE DE L’AUTISME (TSA)

Selon les données des Centers for Disease Control and Prevention, la prévalence des TSA était d’environ 1 enfant sur 68 en 2012, et beaucoup plus élevée en 2014, deux ans plus tard seulement : 1 enfant sur 59.

Aujourd’hui, la prévalence des TSA pourrait être beaucoup, beaucoup plus élevée.


Les troubles du spectre autistique se caractérisent par des restrictions importantes dans le comportement, ainsi que par des troubles de la communication et des aptitudes sociales.

Trouble du spectre autistique

Troubles du spectre autistique : illustration autisme.58.fr

En plus d’être un énorme défi pour la famille, les TSA sont aussi une grande préoccupation économique. Le pire, c’est qu’on ne sait pas exactement ce qui en est la cause.

On a quelques bonnes suppositions, cependant. Par exemple, des études indiquent que l’autisme pourrait être le résultat de l’incapacité de l’organisme à former des protéines spécifiques à partir des acides aminés. Ces protéines mal formées peuvent déclencher la mort cellulaire, ce qui aurait des conséquences différentes selon l’organe en question.

Dans le cœur, des protéines mal pliées (formées) pourraient déclencher une maladie cardiaque. Dans le cerveau, elles pourraient être la cause même des troubles du spectre autistique. Ce n’est pas surprenant, car on sait depuis un certain temps déjà que des morceaux de protéines mal repliées peuvent devenir les déclencheurs de maladies telles que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.

Mais ne paniquez pas tout de suite : il y a peut-être un moyen de corriger ces protéines mal pliées avec du sulforaphane.

SULFORAPHANE POUR TSA : EST-CE QUE CELA AIDE VRAIMENT ?

Il y a de fortes chances que vous connaissiez déjà les propriétés anticancéreuses et détoxifiantes uniques du sulforaphane. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur une toute autre question de santé : Troubles du spectre autistique (TSA).

Plus précisément, il existe des preuves solides que le sulforaphane aide à :

  • Corriger les protéines mal repliées dans le cerveau et améliorer significativement le repliement de protéines similaires à l’avenir.
  • Protéger efficacement les cellules du cerveau du stress oxydatif, en prévenant leur mort due aux dommages causés par les radicaux libres.

On pense que ces deux facteurs contribuent de façon importante au développement des TSA, il n’est donc pas étonnant que le sulforaphane aide tant à traiter cette affection !

Par exemple, une étude qui s’est déroulée de 2011 à 2013 a permis de déterminer si une dose quotidienne de sulforaphane avait amélioré les symptômes d’autisme chez 29 jeunes hommes âgés de 13 à 27 ans après 18 semaines de supplémentation.

Les résultats ont été étonnants.

Comparativement au groupe placebo, les garçons qui ont reçu du sulforaphane ont connu une amélioration de 34 % de leur comportement et une amélioration de 17 % de leurs habiletés sociales !

Germes de Broccoli

Germes de Broccoli

Mais ce n’était que le début.

LE SULFORAPHANE PEUT-IL INVERSER L’AUTISME ?

En 2016, le même groupe de scientifiques de l’étude mentionnée ci-dessus a décidé de prendre contact avec les familles avec lesquelles ils avaient travaillé. Qui sait, peut-être que le sulforaphane a pu leur apporter des améliorations sur le long terme ?

Les scientifiques ont pu contacter 16 des 29 sujets originaux et voici ce qu’ils ont trouvé :

  • 5 garçons ont cessé de prendre du sulforaphane à cause de la décision de leurs parents (17 % du groupe original).
  • 9 garçons prenaient encore un supplément de sulforaphane avec une amélioration soutenue (31 %).
  • Un garçon a complètement cessé de prendre du sulforaphane en raison d’améliorations durables au cours des dernières années (3 %) et un garçon prévoyait retourner au sulforaphane (3 %).

En d’autres termes, le sulforaphane semble améliorer significativement les symptômes des TSA dans plus de 30 % des cas, et parfois (3 %) apporte un soulagement durable même s’ils ont cessé de le prendre après un certain temps ! C’est beaucoup plus qu’encourageant.

Voici un bel extrait de cette deuxième étude, une citation de la mère d’un des enfants qui a expérimenté l’effet guérisseur du sulforaphane :

Je veux crier sur les toits et dire aux gens de donner aux enfants de l’extrait de pousses de brocoli parce que ça a littéralement changé ma vie. Maintenant nous pouvons aller au cinéma, au restaurant, au théâtre, en vacances avec une autre famille, à l’église, à un concert, des choses que nous ne pouvions pas faire auparavant sont maintenant possibles.

Des germes de brocoli ? Oui. C’est la meilleure source de sulforaphane au monde.

D’AUTRES PARENTS PARTAGENT LEURS PETITES VICTOIRES

Dans un groupe Facebook de parents d’enfants autistes qui consomment du jus de pousses de brocoli, les parents ont partagé ces messages :

Parent 1

“Nous constatons une nette amélioration. Aujourd’hui, il s’est assis sur le canapé et a regardé la télévision, du jamais vu depuis l’âge de 3 ans, il fait habituellement le tour du salon. Son brassage a également diminué d’environ 80 %. Je suis si contente ! C’est avec 3 jours avec des quantités minimales, qu’est-ce qu’il va devenir quand on l’aura à pleine dose ?”

Parent 2

“J’ai commencé à le donner à mes fils il y a deux semaines et je peux voir des résultats étonnants. Le langage et la compréhension du fils aîné deviennent très bons, l’école dit qu’il semble qu’une magie s’est produite, son langage et son comportement s’améliorent chaque jour, quand je leur ai parlé du jus, ils ne pouvaient pas y croire.

Le fils cadet n’est plus hyperactif comme avant, écoutant mes instructions et réagissant. Il a l’air très alerte et utilise beaucoup de nouveaux mots !”

Parent 3

“Je le lui donne avant le coucher, et son sommeil s’est amélioré. Il dort plus profondément et plus longtemps. Son discours s’est également amélioré. Il était déjà assez verbal, mais maintenant ses phrases sont plus longues, il utilise plus de vocabulaire, il répond aux questions.

Il n’a jamais répondu à des questions telles que “pourquoi fais-tu ça ?” Il m’a répondu : “Je ne sais pas” et a gloussé de rire ! Il s’est toujours débattu avec les questions “wh”, et il semble être capable d’y répondre plus fréquemment et de façon plus appropriée.

Il initie beaucoup plus d’interactions sociales avec la famille, les voisins, les enfants du quartier, etc.

Sa partie imaginative est plus élaborée. Il peut aussi expliquer ce qu’il joue, ce qu’il prétend et pourquoi. Son humeur générale s’est améliorée, même pendant la transition entre l’école et les vacances d’été. Il est plus heureux et essaie de se calmer pour éviter les fusions.”

DOSAGE DE SULFORAPHANE UTILISÉ DANS L’ÉTUDE

Selon l’étude :

“Les participants ont été dosés en fonction de leur poids corporel :

  • 50 µmol (une capsule) de sulforaphane pour < 45 Kg
  • 100 µmol (deux capsules) pour 46-90 Kg
  • 150 µmol (trois capsules) pour > 90 Kg.”

Poursuivez votre lecture pour découvrir comment vous pouvez facilement atteindre cette quantité de dosage pour la consommation quotidienne.

JUS DE GERMES DE BROCOLI POUR LE TRAITEMENT DES TSA

Rappelez-vous ceci : il n’y a absolument AUCUN sulforaphane dans les légumes crucifères : il n’y a que la glucoraphanine qui est transformée en sulforaphane lorsque la plante est transformée. Ainsi, plus il y a de glucoraphanine dans une plante, plus elle fournira de sulforaphane lorsque vous la consommez en jus, par exemple.

La glucoraphanine est présente dans le brocoli, le chou-fleur, la moutarde, les choux de Bruxelles, le chou, le chou rouge et presque tous les autres légumes crucifères.

Mais voici le meilleur : des études indiquent que les pousses de brocoli de 3 jours contiennent de 10 à 100 fois plus de glucoraphanine que le brocoli mature ! En gros, vous obtiendrez la même dose de glucoraphanine (et de sulforaphane) à partir de 30 g. de pousses de brocoli que celle que vous obtiendriez autrement avec 750 g. de la plante mature !

Une autre grande chose au sujet des pousses de brocoli est que vous pouvez soit les cultiver vous même ou acheter du jus de pousses de brocoli de haute qualité de sulforaphane prêt à boire si vous préférez la commodité ou n’avez pas le temps d’attendre.

POUR CONCLURE

Nous vivons une époque merveilleuse : chaque année apporte son lot de nouvelles découvertes qui révèlent le pouvoir de la guérison naturelle ! Après tout, qui aurait cru, il y a une vingtaine d’années, que l’on pouvait combattre le cancer et renverser l’autisme en buvant du jus de pousses de brocoli ?

Bien sûr, il est important d’être très pointilleux quant à la qualité du jus si vous voulez qu’il fonctionne vraiment. Pour vous assurer d’obtenir suffisamment de sulforaphane, assurez-vous de cultiver des pousses de brocoli saines ou choisissez un producteur de jus de pousses de brocoli fiable qui le fait depuis des années !

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.3 / 5)

3.3 5 3
Votez pour ce Remède

3 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • jus de chou vert pour guérir les ulcères à l'estomac

    Comment traiter naturellement un ulcère duodénal ?

  • comment faire un bain dérivatif

    Bain dérivatif : Qu’est-ce-que c’est et comment le faire ?

  • bronches

    Comment purifier les poumons et les bronches

  • intertrigo soins naturels

    Soins naturels pour stopper l’intertrigo

  • ventre gonflé par l'ascite

    6 façons naturelles de gérer les symptômes de l’ascite



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.