Comment Combattre les Vertiges Liés à la Ménopause

Par : | 7 Commentaires | Le : 21/08/2013 | Categorie : Astuces

remedes naturels contre les vertiges

La ménopause provoque-t-elle des étourdissements ? Les vertiges ménopausiques sont normaux et n’indiquent habituellement pas un problème médical. Cependant, des pertes d’équilibre inexpliqués doivent être discutés avec un médecin parce que le symptôme peut être un signe de quelque chose de plus grave.

Les femmes sont plus susceptibles d’éprouver des étourdissements pendant la ménopause, peut-être en raison du processus de vieillissement et des changements dans les niveaux d’hormones. Les étourdissements ne sont pas une maladie, mais un symptôme de quelque chose qui se produit à l’intérieur du corps.


En période de ménopause ou de pré-ménopause, un des effets les plus désagréables est certainement des moments de vertiges ou de perte d’équilibre, plusieurs solutions naturelles existent pour y remédier comme par exemple les teintures mères, en utilisant les vertus du gingko biloba, le gui, l’aubépine, on pourra favoriser une meilleure vascularisation cérébrale comment procéder ?

à lire aussi : Comment de débarrasser des vertiges avec l’acupression

Étourdissements durant la ménopause : Les causes

Les chercheurs n’ont pas encore établi clairement le lien entre les étourdissements et la ménopause. Voici quelques explications possibles :

Changements hormonaux

Les changements dans les niveaux d’hormones peuvent être une cause d’étourdissements pendant la péri-ménopause. Les symptômes de la ménopause apparaissent pendant la péri-ménopause, la transition vers la ménopause. Cette phase commence lorsque les règles deviennent irrégulièresLa périménopause dure de 4 à 8 ans jusqu’à ce que les menstruations aient complètement cessé pendant un an et que la ménopause soit terminée. Les femmes atteignent généralement la ménopause entre 40 et 58 ans.

Pendant la périménopause, les ovaires diminuent leur production d’œstrogènes et de progestérone, les hormones responsables du maintien du système reproducteur. Ces hormones jouent également un rôle dans l’activité d’autres organes, dont le cerveau, le cœur et le pancréas. Des chutes soudaines et des changements dans les niveaux d’hormones de fertilité peuvent provoquer des étourdissements en provoquant les effets suivants :

L’oreille interne

Le cerveau sent l’équilibre par l’otoconia, un organe de l’oreille interne composé de minuscules cristaux appelés otolithes. Au moins une étude démontre un lien entre la perte d’œstrogènes et l’affaiblissement de l’otoconie chez les femmes souffrant de vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB), un trouble défini par des épisodes d’étourdissements qui surviennent pendant le mouvement.


Métabolisme

Le système métabolique de l’organisme décompose les aliments en sucres simples appelés glucose et les livre aux cellules, qui utilisent le glucose comme énergie. Les œstrogènes jouent un rôle dans le maintien de ce processus. Lorsque le taux d’œstrogènes diminue, les cellules de l’organisme peuvent ne pas recevoir suffisamment de glucose. Cela peut entraîner de la fatigue et des étourdissements.

Le cœur

Les changements hormonaux pendant la ménopause peuvent également entraîner des palpitations cardiaques, où le cœur semble battre ou sauter un battement. Les battements cardiaques irréguliers peuvent déclencher des étourdissements.

Le cerveau

Les œstrogènes aident le cerveau à comprendre la position du corps dans son environnement. Lorsque les niveaux d’œstrogènes chutent, le cerveau peut devenir désorienté, ce qui entraîne une sensation de déséquilibre ou de rotation.

Vieillissement

Le processus de vieillissement peut faire en sorte que l’oreille interne et les autres systèmes de l’organisme cessent de fonctionner aussi bien qu’ils le faisaient auparavant. Cette perte de fonction peut être aggravée par les changements hormonaux associés à la ménopause.

Causes indirectes

Les étourdissements sont parfois un symptôme d’une affection liée à la ménopause, plutôt qu’un symptôme direct de la ménopause. Les changements dans les hormones de fertilité peuvent déclencher les conditions suivantes, entraînant des étourdissements :

Insomnie

Les changements hormonaux associés à la ménopause peuvent perturber le sommeil, causant une incapacité à s’endormir ou à rester endormi pendant 7 à 8 heures complètes. Les troubles chroniques du sommeil, connus sous le nom d’insomnie, peuvent entraver les fonctions cérébrales et entraîner des étourdissements.

Bouffées de chaleur

Environ 75 pour cent des femmes en Europe connaissent des bouffées de chaleur pendant la périménopause, où une sensation de chaleur se propage temporairement sur le visage, le cou et le haut du corps.

Les bouffées de chaleur surviennent habituellement au cours des 6 premiers mois à 2 ans de périménopause et peuvent durer jusqu’à 10 ans. Les étourdissements et la désorientation peuvent résulter des bouffées de chaleur.

Migraines

Une étude a révélé que la ménopause peut favoriser le vertige migraineux épigone, un mal de tête migraineux accompagné d’épisodes d’étourdissements.

Anxiété et stress

L’inquiétude et la panique peuvent augmenter pendant la ménopause en raison de changements hormonaux ou d’événements de la quarantaine, comme le vieillissement et la prise en charge des parents âgés. Les sentiments d’anxiété peuvent culminer par une crise de panique, qui peut inclure des étourdissements comme symptôme.

Conseils de style de vie

Ce qui suit peut aider à réduire les symptômes d’étourdissements.

  • Buvez beaucoup d’eau : Buvez au moins 8 tasses d’eau (64 onces) au cours de la journée. Évitez les boissons gazeuses, l’alcool et le café.
  • Mangez fréquemment de petits repas et des collations : Manger de petits repas et des collations tout au long de la journée peut aider à maintenir le taux de sucre dans le sang. Choisissez des aliments contenant des glucides complexes – comme des grains entiers et des légumes – et des protéines maigres, comme des œufs, du poulet et du poisson.
  • Maintenez un horaire de sommeil : Pour améliorer le sommeil, gardez une heure de coucher et de coucher régulière. L’exercice régulier, une alimentation saine et l’hydratation peuvent également améliorer le sommeil.
  • Réduire le stress : Faire régulièrement de l’exercice vigoureux pendant au moins 150 minutes par semaine peut aider à réduire le stress. De plus, les exercices de respiration, la méditation et le yoga peuvent améliorer les niveaux de stress. La thérapie par la parole et le fait d’éviter les déclencheurs de stress peuvent également aider.
  • Exercices d’équilibre : L’American Speech Language and Hearing Association recommande des exercices d’équilibre réguliers pour renforcer les muscles qui favorisent l’équilibre.

Les teintures-mère pour se débarrasser des vertiges…

Les plantes sous forme de teinture mère peuvent nous apporter leur soutien en vue d’atténuer les symptômes des vertiges ou de travailler sur les l’affaiblissement des causes, essayez ces trois soins naturels (demandez conseil à votre médecin en fonction de votre condition et afin d’éviter tout risque d’effets indésirables concomitant à une médication).

  • Prenez 2 à 5 gouttes de teinture-mère de gingko biloba, 1 à 3 fois par jour en cas de manque de concentration, perte de mémoire et vertiges.
  • Ou de la teinture-mère de gui (viscum album), 2 à 5 gouttes 1 à 3 fois par jour, contre l’hypertension et les vertiges.
  • Ou encore, 20 g de pétales secs d’aubépine pour 1/2 litre d’eau. Boire 2 ou 3 tasses par jour, surtout avant le coucher. Contre vertiges, palpitations, bouffées de chaleur et irritabilité.

Infusions contre les vertiges…

Une petite tisane contre les vertiges cela vous dit ? En tout cas ça ne peut pas vous faire de mal.

  • Prendre 1 cuil. à café de gingembre rapé en infusion par jour est très bénéfique contre les vertiges.
  • Ou une infusion de mélisse est indiquée en cas de vertiges et bourdonnements d’oreille. Faites infuser 25 g de feuilles de mélisse dans 1 litre d’eau frémissante durant 10 minutes. Buvez 3 tasses par jour.
  • Lorsque les vertiges sont d’origine nerveuse, prendre 2 infusions de fleurs sèches de lavande, 2 fois par jour. (ou 2 infusions de passiflore)

Épices naturels anti-vertige…

Les épices aussi sont réputés pour atténuer l’ampleur des vertiges

  • Pour réduire rapidement les effets des vertiges, prendre un mélange de poivre noir, sel et de jus de citron.
  • Ou alors, laisser tremper toute une nuit, 1 cuil. à café de poudre de amla avec 1 cuil. à café de graines de coriandre. Le lendemain matin verser dans une tasse d’eau chaude avec 1 cuil. de miel.
  • Essayez aussi le vinaigre de cidre, il peut être un atout, surtout contre les vertiges au lever : Buvez un verre d’eau avec une cuillère à café de vinaigre de cidre avant de vous coucher.

Quelques conseils en cas de vertiges

  • Evitez la consommation de café, d’alcool, de sel, préférez les légumes crus si possibles.
  • Vous pouvez diminuer les vertiges en restant couché et immobile, le vertige devrait passer naturellement. Si le vertige persiste plus de 10 minutes et s’il se répète fréquemment, consultez votre médecin pour en trouver la cause principale.
  • Si les vertiges subviennent suite à la prise de médicament en début de traitement, consultez rapidement votre médecin, cela pourrait être un effet secondaire de ce dernier.

à lire aussi : Comment bien vivre sa ménopause ?

Tenir un journal

La Vestibular Disorders Association recommande de tenir un registre des habitudes quotidiennes pour aider à déterminer les facteurs qui déclenchent les étourdissements. Un journal des étourdissements peut être utilisé pour faire le suivi des symptômes, de la nourriture, des activités et des médicaments.

Quand consulter un médecin ?

Consulter un médecin si les étourdissements restreignent les activités quotidiennes ou causent des symptômes supplémentaires. Il s’agit d’une classe d’affections qui affectent l’oreille interne ou la partie du cerveau qui interprète les sens. Les personnes devraient communiquer immédiatement avec un médecin si les étourdissements s’aggravent, persistent ou affectent leurs activités quotidiennes.

Comme les étourdissements sont communs à de nombreuses affections, les personnes devraient mentionner au médecin tout symptôme supplémentaire qu’ils éprouvent. Cela peut aider à fournir des indices sur ce qui se passe à l’intérieur du corps. Il est important d’inclure des détails sur l’apparition des étourdissements.

Il est également utile d’indiquer le type d’étourdissements, qui peuvent inclure :

  • Toux : la tête est en apesanteur.
  • Déséquilibre : le sol semble déséquilibré ou en mouvement.
  • Vertige : l’environnement semble tourner.

Traitement

Les médecins ne peuvent traiter les étourdissements qu’en s’attaquant à la cause sous-jacente. Souvent, les femmes peuvent gérer les étourdissements qui proviennent d’un déséquilibre hormonal lié à la ménopause avec des changements de mode de vie. Dans certains cas, les médecins peuvent recommander un traitement hormonal substitutif.

Hormonothérapie

L’hormonothérapie substitutive peut aider à soulager les symptômes de la périménopause, y compris les étourdissements. Ce type de traitement complète l’œstrogène ou la progestérone de l’organisme par des médicaments oraux, des timbres ou des injections. Bien que son efficacité soit bien documentée, l’hormonothérapie peut augmenter le risque de cancer du sein, de caillots sanguins et d’AVC.

Pour réduire les risques, les médecins ont commencé à prescrire des doses plus faibles d’hormones pour une durée plus courte.

à savoir…

  • Les étourdissements ménopausiques durent généralement aussi longtemps que la phase périménopausique. Une fois la ménopause complète atteinte, les symptômes devraient cesser.
  • Les étourdissements sont un symptôme courant du vieillissement et les épisodes peuvent toutefois se reproduire.
  • Les personnes devraient consulter un médecin si les étourdissements limitent leurs activités quotidiennes, déclenchent des symptômes supplémentaires comme des nausées ou des vomissements, ou se poursuivent après la ménopause.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…
Commentaires (7)
  1. posté par bourneuf. reine le 24/06/2017

    J. Ai. Depuis. Une. Semaine. Des. Vertiges. Quand. Je me. Penche..me. Leve. Bref. Aux. Changements. De. Positions. J ai. Pris. Du. Tanganil. Que. Faire. Maintenant. J ai. L impression. Que. Ca. Marche. Avec. Mes. Oreilles. Alors??????

  2. posté par pierrot le 14/04/2017

    pierre. Mangin 14@sfr.fr

  3. posté par Flamina le 08/11/2016

    Bonjour, j’aimerais connaître quels sont les mouvements libératoires des vertiges. Est-ce facile à pratiquer, et surtout est-ce vraiment efficace ?

  4. posté par Marco le 17/12/2015

    Je suppose que le traitement et betaserc et tanganil……je sais ce qu’il en est car pour moi
    j ai la maladie de meunière plus acouphène depuis 2000 lorsque je suis en crise je me pratique les mouvements libératoires et c’est une bonne chose pour moi ,car pour un rendez vous ,par chez moi ces près d un mois qu’il faut attendre un rendez vous donc j ai appris a le faire moi même avec l aide d’ un orl qui a pris sa retraite et c’est plutôt cool pour moi depuis…..Ya plein de problème a ce niveau la car beaucoup de gens autour de moi me contacte pour les soulager de ces problèmes la, je pense aussi que nos portables en sont pour pas mal de chose ,mais on nous le diras pas bien sur , mais dans quelques années cela sera une cata c’est plus que certain!!

  5. posté par orsal le 17/10/2015

    ma fille à des vertige je lui est pris en pharmacie de l’eau de mélisse et la tisane avec de la lavande et le passiflore

    • posté par Marco le 15/12/2015

      Bonjour, quel type de vertige? lorsqu’elle s’allonge cela tourne puis cela s arrête? ou quand elle se penche sa tourne ,a t elle des problèmes de l oreille interne?

      • posté par krakotte le 17/12/2015

        Moi oui apparemment problème d oreille interne, et j ai un traitement classique qui n a aucun effet, donc je recherche autre chose pour m aider plus efficacement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.