Risques d’intoxication alimentaire avec la pomme de terre

Par : | 0 Commentaires | Rédigé le : 06/10/2014 | Modifié le : 14/06/2019 | Categorie : Astuces

Pomme de terre ratatinées : gare à l'intoxication alimentaire !

Saviez-vous que l’on peut s’empoisonner avec les pommes de terres ratatinées qui ont des tâches brunes ? C’est en tout cas ce qu’affirme un biochimiste américain : Les pommes de terre achetées dans le commerce présentant de tels signes de pourriture sèche peuvent contenir des taux dangereusement élevés de substances toxique produite par un champignon.

En effet, selon Anne E. Desjardins, attachée aux services de recherche du Ministère de l’Agriculture des Etats-Unis à Peoria, en Illinois, les intoxications aux pommes de terre, qui peuvent être causées par l’ingestion d’une ou de deux pommes de terre seulement, peuvent provoquer des vomissements, la chute des cheveux, un affaiblissement du système immunitaire, des problèmes nerveux, et même un coma.


Dans la même série, lire l’article : intoxication alimentaire et micro-onde

Empoisonnement aux pommes de terre aux taches brunes… Une découverte récente

Le plus étonnant, c’est c’est que la découverte des dangers d’intoxication aux champignons de pomme de terre est récente, explique-t-elle dans Science News. Mais une autre étude menée en France a aussi démontré l’existence dans certaines pommes de terre de taux dangereux de triclothécènes, une substance toxique. Aujourd’hui, les tests de dépistage des champignons toxiques sont courants pour le maïs et le blé. Mais jusqu’à présent, personne n’avait jamais fait des tests réguliers pour détecter les toxines dans les pommes de terre.

De plus, d’après les chercheurs, le plus simple fait d’enlever la partie gâtée de la pomme de terre ne suffit pas à enlever toutes les toxines. En effet, même les parties saines des pomme de terre examinées, contenaient environ le dixième de la quantité de poison présente dans les parties gâtées. Or, c’est une quantité amplement suffisante pour vous rendre malade, selon Mme Desjardins.

Pire encore, la substance toxique contenue dans le champignon est thermostable, ce qui signifie que les méthodes normales de cuisson ne peuvent ni en éliminer, ni en atténuer les dangers ! A méditer…

pomme de terre en papillotes

à lire aussi : Les bienfaits du jus de pomme de terre


Pommes de terre et éclosions d’intoxication alimentaire : Botulisme et Listeria Monocytogenes

On ne pense pas souvent aux pommes de terre quand on pense à une intoxication alimentaire. Après tout, ce légume-racine est toujours cuit avant d’être consommé, ce qui éliminerait toute bactérie pathogène. Mais ce légume pousse dans le sol et peut être contaminé à n’importe quel point de la chaîne d’approvisionnement.

Mais il y a eu quelques foyers liés à la pomme de terre. Des éclosions de Clostridium botulinum ont été associées à des pommes de terre cuites au four qui sont enveloppées dans du papier d’aluminium. Les spores qui produisent cette toxine mortelle se trouvent dans le sol et peuvent contaminer les patates. Les spores peuvent parfois survivre au processus de cuisson. Si les pommes de terre sont cuites au four tout en étant enveloppées hermétiquement dans du papier d’aluminium, cela crée un environnement anaérobie (sans oxygène). Et cela crée les conditions parfaites pour que les spores de botulisme germent, se développent et produisent la toxine botulique.

Une importante éclosion de botulisme au Texas en 1994 a été liée à un trempage à base de pommes de terre. Trente personnes ont été malades. Les chercheurs ont trouvé une toxine botulique de type A chez les patients et dans la solution de trempage. Les patates enrobées d’aluminium ont été maintenues à température ambiante pendant plusieurs jours avant d’être utilisées pour faire la trempette.

Pour prévenir ce risque, ne jamais laisser les pommes de terre enveloppées dans du papier d’aluminium à la température ambiante ou dans un four dont la température est inférieure à 60°C. De plus, assurez-vous que toutes les patates cuites dans du papier d’aluminium sont consommées dans les deux heures suivant la cuisson. Ou réfrigérez les pommes de terre dans les deux heures suivant la cuisson. C’est aussi une bonne idée de détacher le papier d’aluminium autour des pommes de terre pour que l’oxygène puisse entrer.

Pendant les mois d’été, de nombreuses personnes préparent des salades de pommes de terre pour les pique-niques. La plupart pensent que la mayonnaise contenue dans ces produits rend les aliments sensibles aux agents pathogènes. Mais, en réalité, la mayonnaise contient de l’acide, ce qui limite la croissance bactérienne. Les pommes de terre sont habituellement les coupables ; elles peuvent être contaminées par des bactéries Staphylococcus ou Clostridium perfringens.

Des pommes de terre en conserve maison ont causé une épidémie de botulisme dans l’Ohio lors d’un pique-nique dans une église en 2015. La salade de pommes de terre servie lors de cet événement a été préparée avec les pommes de terre maison. Vingt et une personnes ont été malades et une femme est morte. La mise en conserve de légumes peu acides est particulièrement risquée. Les légumes doivent toujours être mis en conserve à l’aide d’un autocuiseur.

pommes de terre germes danger ?

Est-il sécuritaire de manger une pomme de terre germée ?

Découvrir que vos pommes de terre ont germé au milieu de la préparation du souper est frustrant dans une bonne journée. Devriez-vous courir au magasin pour en acheter d’autres ? Devriez-vous les manger quand même ? Commander une pizza à la place ? Suivez le guide.

La bonne nouvelle, c’est que les pommes de terre peuvent être consommées sans danger, même après leur germination, à condition qu’elles soient encore fermes au toucher et qu’elles n’aient pas l’air trop ridées. La plupart des nutriments sont encore intacts dans une pomme de terre ferme et germée. Vous pouvez simplement retirer les germes d’une pomme de terre ferme et continuer votre recette. Il n’y a pas besoin de changer vos plans pour le dîner.

En tant que germes de pomme de terre, il transforme l’amidon en sucre pour nourrir la nouvelle plante de pomme de terre qui poussera à partir des germes en éruption. Au début de ce processus, il se peut que vous trouviez des zones molles autour de ce qui était les yeux et qui sont maintenant les pousses. Il suffit d’enlever les germes et les taches molles, et votre pomme de terre devrait être prête à l’emploi.

Quand ne pas la manger ?

Au fur et à mesure que le processus de germination progresse, la pomme de terre commence à se flétrir, car de plus en plus d’amidon est transformé en sucre et utilisé dans les germes en croissance. Une pomme de terre ridée, ratatinée et germée aura perdu encore plus de ses nutriments, et elle ne sera pas très appétente. En fin de compte, vos recettes ne seront pas les mêmes, il est donc préférable de ne pas utiliser vos pommes de terre.

Toxines

La solanine et d’autres glyco-alcaloïdes sont présents dans les plants de pomme de terre, ainsi que dans les yeux et dans la croissance des germes d’un tubercule de pomme de terre. Les deux sont toxiques pour l’homme et peuvent provoquer des maux de tête, des vomissements et d’autres symptômes digestifs. C’est pourquoi vous devez enlever les pousses et les yeux avant de manger la pomme de terre. La solanine est concentrée dans les yeux, les pousses et la peau, mais pas dans le reste de la pomme de terre. Tant que vous les enlevez, il est peu probable que vous en ressentiez les effets.

Si votre pomme de terre a une peau verte, assurez-vous de l’enlever avant de la manger. Mais ne vous laissez pas effrayer par cet avertissement : il vous faudrait manger beaucoup de pousses et de peaux vertes pour vous rendre malade.

Comment prévenir la germination

Trouvez-vous constamment des pommes de terre germées dans votre garde-manger ? Il est essentiel de conserver vos pommes de terre dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière si vous prévoyez les conserver longtemps, et de les tenir éloignées des oignons (ce qui les fera germer plus rapidement).

Les producteurs de pommes de terre traitent souvent leurs pommes de terre de diverses façons pour les empêcher de germer, mais si vous achetez des pommes de terre biologiques ou si vous les faites pousser vous-même, vous aurez peut-être besoin de quelques conseils et astuces pour les faire durer plus longtemps. Suivez ces simples suggestions d’entreposage pour prolonger la durée de conservation de vos pommes de terre de quelques semaines (ou même de quelques mois) :

Si vous aimez acheter vos pommes de terre en vrac ou récolter vos propres pommes de terre chaque automne, en étant un peu sélectif quant au type de pomme de terre que vous achetez, ou cultivez, vous pouvez aussi faire beaucoup pour vous assurer que vos pommes de terre se conserveront bien pendant toute la saison. En règle générale, les pommes de terre plus sèches et récoltées tardivement ont tendance à se conserver mieux.

Les pommes de terre cultivées à l’intérieur doivent être séchées (ou séchées) à l’extérieur avant d’être entreposées à long terme. Si vous sautez cette étape aussi simple, mais importante, elles ne tiendront pas aussi longtemps qu’ils sont censés le faire.

Et même si cela peut sembler évident, les pommes de terre endommagées ne se conservent pas bien non plus. Entreposez les pommes de terre de bonne qualité correctement et elles seront moins susceptibles de pourrir ou de germer prématurément.

En plus de tous ces conseils, vous constaterez que l’ajout de quelques nouvelles recettes de pommes de terre à votre gamme de repas vous aidera grandement à utiliser vos pommes de terre avant qu’elles n’aient la chance de germer.

La morale de cette histoire est que tout aliment peut être contaminé par des bactéries pathogènes. Les consommateurs doivent en être conscients et traiter tous les aliments comme potentiellement contaminés. Ça ne veut pas dire que vous devriez avoir peur. Faites juste attention dans la cuisine. Lavez et frottez tous les produits avant de les manger ou de les cuire. Assurez-vous que tous les aliments périssables, y compris les fruits et légumes, sont cuits à une température interne sécuritaire (70°C), et réfrigérez tous les aliments rapidement après avoir fini de manger.

Ne laissez pas vos pommes de terre à l’air libre à la température de la pièce pendant plus de quatre heures, qu’elles soient emballées ou non dans du papier d’aluminium. Bien que les bactéries botuliniques ne puissent pas se développer sans la présence de papier d’aluminium (ou quelque chose qui empêche la pomme de terre d’être exposée à l’air), d’autres bactéries peuvent encore se développer sur la pomme de terre si elle est laissée à température ambiante.

à lire aussi : Soulager une intoxication alimentaire naturellement

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.