dans

Comment savoir si on est intolérant au lactose ?

test maison d'intolérance au lactose

Méthode à faire chez soi pour déceler une intolérance au lactose

Pour savoir si l'on est intolérant au lactose, il existe plusieurs méthodes que l'on peut mettre en œuvre soi-même sans risque :

SPONSORISÉ

Première étape

  • Boire 2 verres de lait le matin à jeun et observer si des symptômes se manifestent. Si c'est le cas, on peut aller plus loin.

Deuxième étape

  • En cas de test positif lors de la première étape, supprimer durant deux semaines tout produit d'origine laitière ainsi que tout autre aliment contenant du lactose (voir plus bas), puis observer si les problèmes abdominaux disparaissent.

Autre possibilité

  • Opter pour une solution plus facile et plus rapide en augmentant artificiellement son taux de lactase. Il est possible de se procurer l'enzyme en pharmacie sous forme de compléments alimentaires.
  • Quand le problème s'atténue, ou mieux, disparait, lorsqu'on boit du lait après les avoir ingérés, la preuve est aussi faite… Et la solution toute trouvée si l'on souhaite continuer à se régaler de temps en temps de riz au lait, de purée maison ou de son fromage préféré.
  • "Pour être certain du diagnostic, on peut aussi se faire prescrire des examens biologiques par son médecin, notamment un test réalisé sur l'air exprimé ou une simple prise de sang", précise le Pr Bénamouzig.
test maison d'intolérance au lactose
Test d'intolérance au lactose réalisé sur l’air exprimé

Trouver son seuil de tolérance au lactose…

Si l'on est diagnostiqué intolérant, la solution ne consiste pas forcément à éliminer totalement le lactose de son alimentation. Il est en effet avéré qu'en petites quantités, il est tout à fait supporté par les personnes intolérantes. L'Elsa (Autorité européenne de sécurité des aliments) estime que les organismes intolérants peuvent supporter 12 g quotidiens de lactose (soit 25 cl de lait) sans symptômes et même des quantités supérieures si la consommation est répartie dans la journée. Aucune raison donc de se priver des plus grands plaisirs, il suffit d'y aller doucement pour identifier la mesure à ne pas dépasser, variable d'un sujet à l'autre.

Du lactose il y en a (presque) partout !

Aux personnes intolérantes au lactose, on conseille de supprimer non seulement la consommation de lait, mais aussi des aliments dérivés qui en sont les plus riches : desserts lactés, yaourts, fromages frais, glaces, crème fraîche.

En revanche, il y en a moins dans les fromages plus durs (comté, gruyère) et plus vieux. En effet, les bactéries introduites pour leur affinage (lactobacilles) se nourrissent… du lactose justement.

SPONSORISÉ

Eviter totalement ce sucre demeure de toute façon difficile : l'industrie alimentaire l'utilisant comme additif, le lactose se cache dans un nombre considérable de produits (charcuterie, chocolat, pains, potages, pâtisseries, pizzas, bonbons, vinaigrettes et même dans la bière…). seule solution : Bien lire les étiquettes et trouver son seuil de tolérance, c'est-à-dire la quantité à ne pas dépasser pour mieux se porter.

à lire aussi : Allergie ou intolérance au lactose, quelles différences ?

Avez-vous trouvé cet article utile ?

SPONSORISÉ

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

allergie ou intolerance au lactose

Lactose : Allergie ou intolérance, quelle différence ?

comment nettoyer un tapis

Comment nettoyer un tapis ? Toutes les astuces qui marchent