Jardin

Comment réussir le bouturage de rosiers en automne

Par Joanie , le 23/11/2023 - 4 minutes de lecture
pourquoi utiliser du fertilisant foliaire pour rosier ?
()

L’automne est la saison idéale pour bouturer vos rosiers et les multiplier de façon simple et économique. Dans cet article, nous allons vous expliquer étape par étape comment procéder afin d’avoir des nouvelles plantes à partir de vos rosiers préférés.

https://www.remedes-de-grand-mere.com/comment-tailler-rosier/

Sélection des tiges pour le bouturage de rosiers en automne

Le choix des tiges que vous allez bouturer est primordial pour assurer la réussite de votre bouturage. Vous devez sélectionner des tiges droites, saines et vigoureuses. Pour cela, choisissez des tiges qui ont déjà fleuri durant l’été et qui montrent des signes de croissance. Les tiges doivent être bien vertes, sans fissures et avec un minimum de ramifications.

Bouturez après la première gelée

Afin d’éviter que les tiges ne soient trop chargées en sève, il est conseillé de réaliser le bouturage après la première gelée de l’automne. Ainsi, la plante stocke moins de sève dans ses tissus et cela favorise une meilleure cicatrisation et un meilleur enracinement des boutures.

Préparation des boutures de rosiers

Une fois que vous avez sélectionné les tiges appropriées, vous pouvez passer à la préparation des boutures. Suivez ces étapes pour y parvenir :

Taille des tiges

Taillez les tiges récupérées à une longueur de 20 à 25 cm, en réalisant une coupe nette et oblique juste au-dessus d’un œil (bourgeon). Cela facilitera l’absorption de l’eau et des nutriments par la future plante. Enlevez ensuite les feuilles et les boutons floraux sur les deux tiers inférieurs de la tige, afin de limiter la perte en eau et d’éviter que des maladies ne se développent.

Trempez les extrémités dans une hormone de bouturage

Pour favoriser le développement des racines, vous pouvez tremper l’extrémité coupée des tiges dans une hormone de bouturage. Cette étape n’est pas obligatoire, mais elle peut améliorer sensiblement le taux de réussite du bouturage.

[bzkshopping keyword=”hormone de bouturage”]

Mise en place des boutures de rosiers

Après avoir préparé vos boutures, il est temps de les planter dans un substrat adapté.

Choix du substrat

Utilisez un mélange composé à parts égales de terre de jardin, de sable et de tourbe blonde. Vous pouvez également opter pour un terreau spécial bouture si vous souhaitez gagner du temps. Le but est d’obtenir un substrat léger et drainant, permettant aux jeunes racines de se développer facilement.

Plantation des boutures

Faites un trou avec un crayon ou une baguette dans votre substrat, puis introduisez délicatement la bouture. Veillez à bien enterrer les deux tiers de la tige dans le substrat, sans tasser excessivement autour de la bouture pour ne pas endommager les futures racines.

Arrosage et humidité

Arrosez délicatement vos boutures après la plantation et maintenez une bonne hygrométrie au cours des premières semaines. Vous pouvez couvrir les pots avec un sac en plastique perforé ou une cloche pour garder l’humidité nécessaire aux boutures. Aérez régulièrement pour éviter l’apparition de moisissures.

quand et comment bouturer un rosier : méthode facile

Entretien des boutures de rosiers en automne

Durant toute la période de bouturage, il est essentiel d’apporter les soins adéquats à vos jeunes plants pour leur offrir les meilleures chances de réussite.

Suivi de l’arrosage

Veillez à ce que le substrat reste humide, mais non détrempé. Un excès d’eau pourrait favoriser le développement de maladies et faire pourrir les boutures. D’autre part, un manque d’eau pourrait compromettre leur survie.

Contrôle des parasites et des maladies

Pour minimiser les risques d’infections, éliminez les feuilles mortes et séparez les boutures infectées du reste du groupe. Traitez également vos boutures avec un traitement adapté si vous remarquez des signes de maladies ou de parasites. Il faut agir rapidement pour protéger vos autres plants.

Suivi de la croissance

Patientez jusqu’à l’apparition des premières racines, qui peut prendre plusieurs semaines voire quelques mois. N’hésitez pas à vérifier régulièrement l’état de vos boutures en soulevant délicatement le substrat près de leurs tiges.

Repique et plantation des jeunes rosiers

Lorsque les nouvelles plantes ont développé suffisamment de racines, elles sont prêtes à être transplantées dans votre jardin. Il est généralement recommandé d’attendre le printemps pour procéder au repiquage afin que les jeunes rosiers s’adaptent plus facilement à leur nouvel environnement.

En suivant ces conseils et astuces, vous pourrez ainsi multiplier vos rosiers de manière simple et économique. Alors n’hésitez pas à vous lancer dans le bouturage de rosiers en automne et profitez de nombreuses nouvelles variétés pour agrémenter et embellir votre jardin !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Joanie

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.