Santé et Bien-être

Comment Réduire La Grosseur d’Un Goître

Par Valerie F. , le 02/02/2015 , mis à jour le 02/04/2021 — 2 commentaires — 4 minutes de lecture
soigner un goitre naturellement
()

Qu’est-ce qu’un goître ? Le goitre thyroïdien nodulaire de l’adulte est considéré comme l’une des pathologies assez courantes dans la pratique des endocrinologues. Il peut y avoir un seul nodule ou plusieurs, et les fonctions de la glande peuvent être augmentées, inchangées ou diminuées.

Le goître est un gonflement de la glande thyroïde qui entraîne un élargissement du cou. Cet élargissement peut être spectaculaire ou rester très discret. Les causes de ce mal varient selon le type de goître.

Dans le goître colloïde, une eau carencée en iode semble jouer un rôle majeur. Ce risque existe surtout si vous habitez dans les régions montagneuses ou des vallées (Hautes Alpes, Savoie…).

Dans le goître nodulaire, certains tissus se développent anormalement et formes de « bosses ». Le reste de la glande demeure sain. Selon le cas, il s’agira d’un goître nodulaire toxique ou non toxique.

à lire aussi : Soins naturels pour réguler la thyroïde

Il existe aussi une forme de goître associé à une hyperactivité de la glande thyroïde (hyperthyoïdisme). Cette hyperactivité glandulaire entraîne un gonflement généralisé de la thyroïde. C’est ce type de goître qui a les effet les plus « spectaculaires » : cou démesurément enflé, yeux exorbités et protubérants, perte de poids, tremblement et nervosité extrême, palpitations, etc.

Que faire en cas de goitre ?

Les traitements varient en fonction des causes. Selon votre cas, le médecin vous prescrira des solutions d’iode, des extraits thyroïdiens ou des médicaments qui bloquent la production des hormones thyroïdiennes. Dans les cas les plus sérieux, il vous faudra recourir à la chirurgie. Ces traitements classiques sont souvent efficaces. Mais vous pouvez soulager beaucoup votre condition en adoptant l’un des moyens naturels suivants :

Cataplasmes contre le goître

  • Appliquez sur le cou des feuilles fraîches de plantain que vous aurez écrasées entre les mains et mélangées avec un peu de sel. Faites-en plusieurs applications par quotidiennes.
  • Une ou deux fois par jour, appliquez des cataplasmes d’argile que vous garderez entre 2 et 4 heures, Prenez 1/2 verre d’argile au réveil (voir : Utilisation de l’argile par voie interne).

Alimentation

A cause de leur richesse en iode, les laminaires, le varech vésiculeux et les autres algues comestibles devraient faire partie de tout traitement du goître. Vous pouvez les prendre :

  • En décoction à raison d’une partie de laminaires pour dix parties d’eau. Laissez macérer quatre heures, faites bouillir et filtrez ;
  • En poudre que vous ajouterez à vos soupes, salades et plats cuisinés ;
  • Cuites avec le riz ou préparés en sushis à la mode japonaise ;
  • En bains : une brassée d’algues fraîches ou un sachet d’algues séchées que vous ajouterez à l’eau du bain ;
  • En cataplasmes : mélangez-les avec du son et appliquez sur le goître.

Recommandations

Attention au chou ! Ce légume pourrait être en partie responsable de la genèse de certains goîtres endémiques dans les régions ou les familles, où il constitue l’essentiel de l’alimentation. Cependant, n’arrêtez-pas de manger du chou pour autant ! Le fait que l’eau de boisson soit pauvre en iode joue un rôle encore plus important. Si vous n’habitez pas dans une région à « risques » (montagnes, etc.), vous n’avez rien à craindre.

Quelle que soit votre situation géographique, n’hésitez pas à faire des applications de feuilles de chou sur le cou. Il ne présente aucun danger et les phytothérapeutes le recommandent pour traiter le goître. Vous pouvez combiner ou alterner ce traitement avec des cataplasmes de plantain.

Lorsqu’il s’agit d’un goître nodulaire non toxique, aucun symptôme évident ne se manifeste. Cela ne veut pas dire que vous ne devez pas le traiter. Dans 8 % des cas, cette forme de goître peut en effet amener la formation de tumeurs cancéreuses.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Valerie F.

VALÉRIE F. - Rédactrice diététicienne-nutritionniste professionnelle, spécialiste des jus de santé, j'aime apporter mes conseils relatifs à l'alimentation en fonction des conditions traitées.

Commentaires

Le 18/05/2018 à 01:30, STEPHEN a dit :


OK


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 25/12/2016 à 15:29, Duclos a dit :


Bonjour
Ayant la maladie d'Hachimoto, j ai un goître, merci de me donner des moyens pour le faire diminuer


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.