Bouillon-blanc

0 Commentaires | août 8, 2013

Bouillon blanc (Verbascum thapsus)

Bouillon blanc (Verbascum thapsus)



Bouillon-blanc (Verbascum thapsus)

Verbascées – Cierge de Notre-Dame, Oreille de St-Loup, Molène, Blanc de mai, Herbe de St Fiacre, Bonhomme.

Station et récolte

Croît dans les terrains incultes, secs et sablonneux au bord des chemins. La récolte des fleurs se fait en juillet et août, aussitôt leur épanouissement.

Propriétés

Le bouillon-blanc est béchique, vulnéraire, émollient.

Emploi

Contre la bronchite : Infusion de 5 g de fleurs par litre d’eau.
Les feuilles cuites forment un cataplasme excellent pour les clous, dartres, ulcères.

Utilisations principales

Toux
En infusion : 1 poignée de fleurs par litre d’eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes. Passer à travers un coton hydrophile pour retenir les poils recouvrant les pétales. 3 tasses par jour, à jeun.
Panaris
Cataplasme : Cuire des feuilles fraîches 5 minutes dans du lait, à poser sur les parties concernées.

PRÉCAUTIONS • Il est indispensable de toujours passer l'infusion dans un linge très fin ou mieux encore, du coton hydrophile pour éliminer les poils minuscules qui recouvrent toute la plante (fleurs et feuilles) et qui, sans cette précaution, irriteraient la gorge.


Ne Ratez Pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *