Camomille romaine

0 Commentaires | 08/08/2013

camomille romaine plante medicinale

Camomille romaine – Anthemis nobilis

Composées – Camomille noble, Camomille odorante.

Camomille romaine (Anthemis nobilis)

Camomille romaine (Anthemis nobilis)

Description

Plante herbacée vivace qui peut mesurer jusqu’à trente centimètres de haut et se caractérise par des tiges très ramifiées et couvertes de poils. Les feuilles ont une tonalité blanchâtre, fournie par les nombreux poils qui les recouvrent. Elles ont des formes très irrégulières, coupées en segments fins.

Curieusement, cette plante – bien que son nom puisse prêter à confusion – ne se trouve pas dans la région méditerranéenne d’Espagne, de France ou d’Italie, mais plutôt dans la région de l’Angleterre, d’où elle s’est étendue à l’empire romain au XVIe siècle, depuis l’adoption de son nom.

Elle fleurit au printemps et en été, donnant naissance à des inflorescences composées de fleurs jaunes à l’intérieur, de forme tubulaire, entourées d’autres ligules blanches, appelées ligules, qui ressemblent à de faux pétales. Ils se trouvent à l’extrémité terminale des tiges, appelant ainsi le lépidium (Lepidium latifolium). La collection, quand les fleurs sont utilisées, nous devons la réaliser seulement quand elles sont déjà dans leur plénitude de formation ; plus tard on procède à un séchage rapide et à éviter le rayonnement solaire direct, qui gâcherait l’échantillon. Il est recommandé de remplacer le produit après cette période, à condition qu’il soit maintenu en bon état – surtout à l’abri de l’humidité, qui est ce qui détériore le plus ce produit.

Propriétés

L’huile essentielle a un arôme très caractéristique, étant responsable de son action carminative, eupeptique et antispasmodique, elle est donc utilisée pour combattre les flatulences dans les digestions lourdes. Elle contient une lactone sesquiterpénique, appelée nobiline, qui est un tonique amer. Elle contient des traces de camazulène, ce qui lui confère une action anti-inflammatoire et donc son utilisation dans les rhumatismes, les plaies et les irritations des yeux. De petites quantités d’acide caféique, de flavonoïdes, d’esters de glucose et de coumarines peuvent être trouvées. C’est à tout cela qu’il doit ses propriétés anti-ulcéreuses et anti-acides.

Infusion : Ajouter cinq grammes d’inflorescences par 250 ml d’eau bouillie, en le laissant en contact pendant quinze minutes. L’eau qui en résulte est prise avant les repas, pour son action apéritive, ou après, car elle facilite la digestion et prévient les phénomènes météorologiques.



Poudre : Vous pouvez prendre cinq grammes par jour, dispersés dans deux cuillères à soupe de miel.

Infusion pour usage externe : Dix grammes d’inflorescences sont ajoutés à 300 millilitres d’eau bouillie, la laissant en contact pendant 20 minutes ; cette eau, lorsqu’elle atteint la température ambiante, est utilisée pour laver les yeux, nettoyer les yeux ou traiter les plaies et les blessures à l’aide de compresses.

Utilisations principales

  • Migraines en infusion : 9 à 15 fleurs par litre d’eau bouillante, infuser 10 minutes. 2 à 3 tasses par jour.
  • Courbatures – Douleurs rhumatismales en Friction : 50 g de fleurs fraîches pour 1/2 litre d’huile d’olive à laisser macérer au soleil pendant 10 jours avant de filtrer. Frictionner les parties où se localisent les douleurs rhumatismales ou courbatures.
  • Fatigue générale vin digestif : 50 g de fleurs fraîches ou sèches dans 1 litre de vin blanc à laisser macérer pendant 10 jours avant de filtrer et sucrer selon votre goût. 1 verre en apéritif ou digestif.

Recette de Sirop de Camomille contre les coliques

  • 500 g de fleurs fraîches de Camomille
  • 1250 g d’eau bouillante
  • 1520 g de sucre

Faire infuser 24 heures puis passer avec expression, faire fondre le sucre au bain-marie, puis mélanger le tout.
Excellent contre les coliques.

PRÉCAUTIONS

  • Ses principes actifs sont incompatibles avec ceux de produits contenant des extraits de quinquina des tanins ou des sels d’argent.
  • La camomille est déconseillée aux femmes en début de grossesse.

Sources :

Bibliographie


Ne Ratez Pas…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.