Nerprun

0 Commentaires | 07/01/2014

Nerprun - Rhamnus cathartica

Nerprun – Rhamnus cathartica

Rhamnées – Argalou, Bourguépine, Bois noir, Borzène, Aulne noir, Bourdaine, Bois à poudre, Rhubarbe des paysans.

Nerprun (Ramnus catharticus)

Nerprun (Rhamnus cathartica)

 

Description

Arbuste épineux de la famille des Ramnaceas, qui atteint de 3 à 5 m de haut. Ses fleurs sont petites, verdâtres, à 4 pétales chacune. Les fruits sont des baies noires et charnues, avec 3 ou 4 graines chacune. Les effets de cette plante sur l’intestin sont documentés depuis le XIe siècle et sont également utilisés en médecine vétérinaire pour purger les animaux.

Habitat

Originaire d’Asie du Nord. Il est largement répandu dans les forêts et les régions montagneuses d’Europe et d’Amérique.

Parties utilisées

Fruits.

Propriétés et indications

Les fruits du nerprun sont riches en glucosides anthraquinoniques, auxquels il doit son action purifiante énergétique (catartica), qui selon l’éminent botaniste Pio Font Quer “ne manque jamais”. Il n’y a personne qui puisse résister sans évacuer, après avoir ingéré quelques fruits de nerprun. Ils procurent également un certain effet diurétique. Ils sont administrés comme adjuvant dans le traitement anthelminthique, afin de favoriser l’expulsion des vers.



Utilisation : une poignée de fruits mûrs est pressée, et le jus obtenu, qui peut être sucré avec du miel ou du sucre, est pris 2 ou 3 cu- soupe de charadas le matin. Au sirop, que l’on obtient en ajoutant au jus frais son même poids en sucre, et en faisant bouillir à feu doux jusqu’à épaississement ; prendre 3 à 6 cuillères à soupe par jour.

Emploi

On en prépare de la façon suivante un sirop purgatif :
Presser des baies fraîches de nerprun de façon à en extraire 500 g de jus. Y faire fondre 500 de sucre et faire cuire à consistance de sirop.
Ce sirop se prend à la dose de 30 à 60 g, dans une tisane ou un sirop citrique.

Utilisations principales

Constipation
En décoction : faire bouillir pendant 5 minutes, 1 ciil. à café d’écorces séchées depuis au moins 1 an, dans 1/2 litre d’eau. laisser reposer pendant 3 à 4 heures. Filtrer et boire au coucher.

[Attention]

PRÉCAUTIONS

Le Nerprun est l’exemple type de plante médicinale qui doit être utilisé avec prudence, c’est-à-dire à faible dose, car en grande quantité il peut provoquer de fortes crampes, des vomissements et même des hémorragies intestinales.. Son écorce fraîche contient des principes provoquant nausées, vomissements et coliques. cette toxicité disparaît lorsque l’écorce est oxydée par l’air pendant environ 1 an.

Contre indiquée en cas de gastralgies, colites ou hémorroïdes.

Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants de moins de 15 ans.

[/attention]

Références : Bibliographie


Ne Ratez Pas…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.