Petit guide des antioxydants

Le : 20 novembre, 2017 |

guide des antioxydants

Un petit guide simple des anti-oxydants…

Vous avez probablement beaucoup entendu parler du terme “antioxydants” ces derniers temps, mais au fait, savez-vous ce qui est si mauvais au sujet des oxydants et de l’oxydation ?
L’oxygène est une arme à double tranchant. Vous ne survivrez pas sans, mais en avoir trop endommagera vos cellules. L’oxydation biologique accélère le processus de vieillissement, tout comme une tranche de pomme devient brune après une exposition à l’air.

Lorsque votre corps est exposé à des toxines environnementales telles que les produits chimiques, la fumée de cigarette, le rayonnement et l’exposition au soleil, des molécules oxydantes appelées radicaux libres se forment. Les radicaux libres sont également produits lors de la production d’énergie, durant le métabolisme, lorsque vous faites de l’exercice ou en cas d’inflammation dans votre corps.

Un radical libre est un métabolite hautement réactif, une substance produite au cours du métabolisme, qui ne contient pas un ou plusieurs électrons. Les électrons manquants sont en grande partie responsables de l’oxydation biologique.

Les radicaux libres attaquent d’autres molécules afin de trouver des substituts à leurs électrons manquants. Après que l’électron d’une molécule a été volé par un radical libre, elle devient un nouveau radical libre et continue à attaquer d’autres molécules.

---

antioxydant processus

Les radicaux libres peuvent endommager vos cellules et votre ADN de différentes façons. Les lipides dans les membranes cellulaires sont sensibles aux dommages oxydatifs parce que les radicaux libres ont tendance à s’accumuler dans les membranes cellulaires. Une membrane cellulaire oxydée par un radical libre devient cassante et perméable et finit par mourir.

COMMENT LES ANTIOXYDANTS FAVORISENT LA SANTÉ

Les antioxydants sont des molécules qui ont la capacité d’inhiber l’oxydation d’une autre molécule en sacrifiant leurs propres électrons pour nourrir les radicaux libres. Ils “donnent” leurs électrons sans devenir eux-mêmes des radicaux libres.

Dans votre corps circule naturellement un certain nombre de nutriments qui possèdent des propriétés antioxydantes et fabriquent des enzymes antioxydantes afin de repousser les attaques des radicaux libres. Cependant, cette capacité diminue avec l’âge.

L’exposition quotidienne aux polluants présents dans l’air, les aliments et l’eau contribue au stress oxydatif, l’état dans lequel les radicaux libres sont plus nombreux que vos antioxydants naturels.

antioxydants naturels

La consommation de fruits et légumes frais biologiques non-cuits procure à votre corps des produits phytochimiques puissants qui agissent comme antioxydants. Le Dr Joseph Mercola recommande de juteux légumes pour augmenter votre taux d’antioxydants.

Les bienfaits des antioxydants dans l’organisme

En plus de ralentir l’attaque des radicaux libres, les antioxydants aident aussi à :

  • Chélater et expulser les métaux toxiques
  • Protégez votre ADN
  • Réparer les molécules endommagées
  • Stimuler l’expression des gènes pour renforcer votre immunité
  • Déclencher l’autodestruction des cellules nocives

CLASSIFICATION DES ANTIODIDANTS

Les antioxydants peuvent être classés en fonction de leur type, de leur taille et de leur solubilité.

Type

Les antioxydants enzymatiques comme la catalase, la glutathion peroxydase, la glutathion réductase et la superoxyde dismutase sont produits par votre corps pour décomposer et éliminer les radicaux libres. Les antioxydants enzymatiques ne peuvent pas être complétés par voie orale.

D’autre part, les antioxydants non-enzymatiques comme les caroténoïdes (astaxanthine), les polyphénols, le glutathion (GSH), la vitamine C et la vitamine E se trouvent surtout dans les aliments et les suppléments et agissent en interrompant les réactions en chaîne des radicaux libres.

Taille

Les antioxydants à petites molécules éliminent les radicaux libres et les emportent par neutralisation chimique. Les caroténoïdes, le CoQ10, le glutathion, l’acide lipoïque, la vitamine C et la vitamine E sont des exemples d’antioxydants à petites molécules.

Les antioxydants protéiques à grosses molécules ont tendance à être des “protéines sacrificielles”, comme l’albumine et les antioxydants enzymatiques qui absorbent les radicaux libres pour les empêcher d’attaquer votre ADN et les protéines essentielles.

Solubilité

Les antioxydants hydrophiles comme les anthocyanes, les polyphénols et le resvératrol sont solubles dans l’eau et se trouvent dans les liquides aqueux comme le sang et les liquides à l’intérieur et autour des cellules. Les antioxydants hydrophobes comme l’astaxanthine, la vitamine A et la vitamine E sont liposolubles et se trouvent dans les membranes cellulaires.

Si vous prenez des suppléments d’antioxydants, la réduction de votre consommation de sucre vous aidera à améliorer leur efficacité et à prolonger leur durée de vie. L’exercice provoque en fait un stress oxydatif, mais de courtes périodes d’entraînement à intervalles de haute intensité vous aideront à améliorer la capacité de votre corps à produire des antioxydants.

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *