Animaux

NACs et températures basses : Comment maintenir une température idéale

Par Joanie , le 17/12/2023 — animaux, astuces, hiver, méthodes, NAC, reptiles, température - 4 minutes de lecture
()

Les Nouveaux Animaux de Compagnie (NACs) sont de plus en plus présents dans nos foyers. Ces animaux, comme les reptiles, les rongeurs et les petits mammifères, ont des besoins spécifiques pour leur bien-être, y compris en matière de température. Dans cet article, nous allons voir comment maintenir une température idéale pour nos amis à sang froid, ainsi que pour nos petits mammifères.

Les reptiles et leur sensibilité aux températures basses

Les reptiles, étant à sang froid, dépendent de la température extérieure pour réguler leur température corporelle. Cela signifie qu’ils doivent vivre dans un environnement dont la température est adaptée à leurs besoins. Il est donc essentiel de maintenir une température stable et adéquate, car le moindre écart ou fluctuation peut mettre l’animal en danger. Voici quelques conseils pour assurer la bonne température :

Règle générale : connaître les besoins de son animal

Chaque espèce a des exigences différentes concernant la plage de température à respecter. Il est indispensable de se renseigner sur les besoins exacts de votre reptile afin de ne pas mettre sa santé en péril.

Avoir un bon système de chauffage

Pour offrir à votre animal in aménagement adapté à ses besoins de chauffage, vous aurez besoin d’une série d’appareils tels que :

  • Un thermomètre pour surveiller en permanence la température
  • Une lampe incandescente ou une lampe céramique émettant de la chaleur sans lumière pour le chauffage général
  • Un câble chauffant ou un tapis chauffant pour chauffer des zones précises du terrarium
  • Des lampes UVB pour assurer les apports nécessaires à votre animal

Zoner l’habitat

Pour reproduire au mieux les conditions naturelles, n’oubliez pas de zoner votre terrarium en mettant en place des “zones chaudes” et des “zones froides”. Les reptiles ont besoin de ces différentes zones pour satisfaire leurs besoins comportementaux plus complexes.

Les rongeurs et petits mammifères face aux basses températures

Même si les rongeurs (tel les lapins, cobayes, hamsters) et autres petits mammifères (tels que les hérissons et écureuils) sont moins sensibles aux variations de température que les reptiles, leur bien-être dépend toutefois d’un environnement adapté. Voyons donc comment veiller à leur confort :

Régler la température ambiante

En général, ces animaux apprécient une température entre 18 et 22°C. Assurez-vous donc que leur habitat respecte cette plage de température pour éviter le stress et les problèmes de santé.

Fournir des matériaux isolants

Les rongeurs et petits mammifères sont particulièrement doués pour construire leur propre nid avec les matériaux que vous leur fournirez. Offrez-leur donc une variété d’éléments tels que du foin, de la litière ou encore des morceaux de bûches qu’ils pourront disposer à leur convenance.

Tenir compte de l’emplacement de la cage

Ne placez pas la cage de vos animaux dans un endroit exposé aux courants d’air ou près d’une source de chaleur directe. Privilégiez plutôt un coin tranquille où ils seront protégés des variations de température.

Conseils en cas de températures extrêmes

Même si nous avons abordé les moyens généraux de maintenir une température adéquate pour nos animaux, il est parfois nécessaire d’intervenir plus directement lors de périodes plus fraîches comme l’hiver. Voici quelques conseils pour aider vos animaux à affronter ces situations :

  • Vérifiez régulièrement la température de leur espace de vie. Un thermomètre permettra de s’assurer que les niveaux de température sont acceptables pour votre animal.
  • Lorsque votre chauffage domestique n’est pas suffisant, utilisez des sources de succès supplémentaires pour réchauffer le terrarium ou la cage (coussins thermiques, lampes infrarouges, etc.).
  • Assurez-vous que votre animal a toujours accès à un abri isolant pour se réfugier.
  • Séparez les espaces extérieurs et intérieurs avec des tapis ou des boudins de porte afin de minimiser les pertes de chaleur.

En suivant ces conseils, vous devriez être en mesure d’assurer le confort et la santé de vos animaux face aux températures basses. N’hésitez pas à consulter un vétérinaire spécialisé si vous avez des doutes concernant l’aménagement du terrarium ou la cage, ou si vous pensez que votre animal peut souffrir du froid. Rappelez-vous qu’en tant que propriétaire, il est de votre responsabilité de veiller au confort et à la sécurité de votre animal.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Joanie

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.