Comment Doser les Huiles Essentielles (Voies Orale et Cutanée)

Par : | 0 Commentaires | Le : 06/12/2018 | Catégorie : Astuces

Comment doser les huiles essentielles correctement

Les Huiles Essentielles sont puissantes et la matière demande « douceur et précision ». Quels dosages sont-ils préconisés pour les voies d’application orale et cutanée ? Comment traduire les concentrations préconisées en nombre de gouttes dans les synergies ? Quelles précautions prendre pour la voie orale notamment mais aussi pour la voie cutanée ?

Article rédigé par Magali Audusseau


Quelles sont les recommandations générales pour la prise d’huiles essentielles par la voie orale ?

La voie orale est celle qui implique d’être le plus précis et doux car un surdosage présente un risque potentiel de toxicité et/ou d’allergie. L’automédication est déconseillée et un avis médical toujours préférable. Nous vous présentons ici des indications qui permettent de se repérer dans les dosages habituellement admis actuellement.

à lire aussi : Utiliser les Huiles essentielles par la voie olfactive

Posologie indicative des HE utilisées par voie orale :

  • Pour un adulte > 40 kg : 2 gouttes 3 fois par jour
    Soit 6 gouttes de HE maximum (en tout) par jour. Que ce soit pour 1 ou plusieurs HE.
  • Pour un enfant de 6 à 12 ans : 1 goutte 2 fois par jour
  • Pour un enfant de 12 à 18 ans : 1 goutte 3 fois par jour

Les cures se font sur 2 à 7 jours (souvent 5 jours sur 7).
Pour un traitement de fond : cure de 10 à 15 jours puis une fenêtre thérapeutique de 2 jours puis reprise.

Est-il possible de mettre des HE pures dans la bouche ?

Attention à ne pas mettre n’importe quelle HE pure sur une lésion notamment des HE agressives ou irritantes. Il est préférable de suivre un avis médical en cas d’usage interne.

HE pures par la voie orale en pratique :

  • Pendant ou après le repas.
  • Commencer par une respiration profonde de 5 secondes au flacon.
  • Verser délicatement 1 à 2 gouttes de HE en veillant à ne pas incliner le flacon trop à la verticale sur un support neutre (miette de pain, un demi sucre, compote, fromage blanc…)

Ingérer le support avec au choix 2 voies :

On distingue la voie sublinguale, qui est richement vascularisée : il s’agit de mettre les gouttes sous la langue.
Et la voie perlinguale où l’absorption se fait par la muqueuse de la langue et de l’intérieur de la joue : laisser fondre en bouche au moins 1 minute pour permettre une imprégnation de la muqueuse buccale. Avaler le support.


En cas d’infection, l’utilisation de HE à phénols est possible mais à dose précise :

  • Huile essentielle Origan pour la sphère digestive : gastro par exemple
  • Huile essentielle Cannelle de Ceylan pour la sphère urinaire : cystite par exemple
  • Huile essentielle Girofle pour la sphère buccale : abcès dentaire par exemple
  • Huile essentielle Thym à thujanol pour la sphère respiratoire : angine, grippe par exemple

Posologie : 1 goutte / prise 4 fois par jour sur 7 jours maximum ou bien 2 gouttes 2 fois par jour.

Quelles sont les Contre-indications pour la voie orale ?

La prise de HE pures par voie orale est fortement déconseillée chez :

  • les patients ulcéreux ou souffrant de brûlures d’estomac
  • les personnes facilement nauséeuses
  • les personnes ayant des mucites buccales (inflammation des muqueuses).

Privilégier dans ce cas une absorption orale de HE diluées, en capsule ou en comprimés ou bien choisissez une autre voie d’administration.
Pour des cures sur longue durée, il est préférable d’associer à l’huile essentielle choisie une huile essentielle hépato protectrice : HE de menthe poivrée, HE Carotte, ESS Citron, He Romarin à cinéole…

à lire aussi : Je prépare mon premier kit d’Huiles Essentielles, lesquelles choisir ?

Les Huiles Essentielles diluées en voie orale en pratique :

  • Verser 1 à 2 gouttes dans une huile végétale (ex : olive, noix, noisette)
  • Ou en solution aqueuse émulsionnée à l’aide d’un dispersant (Solubol ou disper) à raison de 12 % de HE et de 88% de dispersant.

Les huiles essentielles sous forme solide : les capsules

  • Il s’agit d’une solution pratique et sûre.
  • Elle évite les surdosages.
  • Elle limite normalement le risque d’intolérance digestive.

Le bémol est que parmi tous les produits proposés en pharmacies, certains présentent des compositions très denses avec de nombreuses HE et pas toujours précises. Privilégier les formulations basées sur des huiles essentielles bien identifiées (Quel thym ? quelle lavande ?) et avec des concentrations douces.

Quelles sont les recommandations générales pour la prise d’huiles essentielles par la voie cutanée ?

La voie cutanée présente des risques faibles de toxicité et pourtant permet une pénétration passive, rapide et totale des Huiles Essentielles. Le dosage peut aller de quelques gouttes à plusieurs ml d’Huile Essentielle, plusieurs fois par jour.

Une règle de base : JAMAIS d’Huile Essentielle pure sur la peau. Une seule exception : l’huile essentielle de Lavande fine sur zone localisée.

Pour la voie cutanée, TOUJOURS :

  • Diluer avec une huile végétale (ou plusieurs !) qui aidera à l’absorption de l’HE et apportera ses propriétés complémentaires : hydratante, antalgique, cicatrisante, régénérante, anti inflammatoire.
  • Avec des dosages précis et doux, adaptés au type d’application.

Quels sont les pourcentages de dilution des HE selon les applications ?

  • En dermo-cosmétique : 0.5 à 1%
  • Action réparatrice tégumentaire (articulaire et nasal) : 3 à 5 %
  • Action sur bien-être, stress : 5%
  • Action circulatoire : 7%
  • Action musculaire, tendineuse, articulaire : 10 %
  • Sport, compétition : 15%
  • Action locale très puissante antiparasitaire : 30%
  • Action antiseptique, antifongique : 40 à 50%

Ces pourcentages de dilution ne sont donnés qu’à titre indicatif et sont conformes aux données que l’on retrouve dans la littérature spécialisée.

à lire aussi : Quelles huiles essentielles pour les sportifs ?

Existe-il des contraintes pour l’utilisation d’huiles essentielles par la voie cutanée ? Oui !

Par la voie cutanée éviter les HE :

  • Dermo-agressives (HE riches en phénols et aldéhyde cinnamique, Huile essentielle de Cannelle par exemple)
  • Photo sensibilisante (Ess Citrus, HE Bergamote…) : ne pas s’exposer au soleil pendant 6 heures
  • Allergisantes

Comment déterminer le nombre de gouttes d’huile essentielle dans une synergie en fonction de la dilution préconisée ?

Cette question se solutionne avec un calcul relativement simple. C’est parti pour l’explication de maths qui va vous simplifier vos préparations !

Vous souhaitez élaborer une préparation dosée à 5% de HE, c’est-à-dire que vous voulez diluer 5% d’huile(s) essentielles(s) dans 10 ml d’huile végétale.

1 / Calculez la dose en ml d’huile essentielle avec ce calcul simple :
4% de 10 ml = 0.4 ml d’huile essentielle
Il faudra donc mettre 0.4 ml d’huile essentielle dans 9.6 ml d’huile végétale (10 ml – 0.4 ml).

2 / Faites ensuite la conversion entre les ml et le nombre de gouttes à verser :
Un principe de base généralement admis par les différents acteurs en Aromathérapie :

25 gouttes d’huile essentielle = 1 ml d’huile essentielle

Il faut savoir que les HE ont des densités différentes entre elles et que cette norme permet d’avoir un repère mais ne correspond pas forcément à l’exacte vérité.

La règle de trois va nous aider à déterminer le nombre de gouttes d’huiles essentielles à verser dans la préparation :
25 x 0.4 / 1 = 10 gouttes
Donc il vous faudra ajouter 10 gouttes d’huile essentielle dans 9,6 ml d’huile végétale.

Autre exemple :

Si vous préparez une synergie de massage bien-être dans 30 ml d’huile végétale à une concentration de 3% (largement suffisant !) :

3% de 30 ml = 3 x 30 / 100 = 0.9 ml
Pour convertir en nombre de gouttes :
25 x 0.9 / 1 = 22,5
et là vous vous dites zut ! Cela ne tombe pas sur un nombre rond.

Vous pouvez décider de mettre seulement 22 gouttes, cela sera déjà suffisamment actif.
La préparation en ml avec des pipettes jetables vous permettra d’être très précis.
Vous pouvez mettre vos synergies dans des flacons ambrés avec compte-gouttes ou codigouttes pour un usage précis et facile.

Bonnes préparations aromatiques à vous et sans prise de tête !

Magali Audusseau
Florithérapeute – conseillère agréée en Fleurs de Bach
DU Aromathérapie clinique – Faculté de Pharmacie de StrasbourgCabinet Audessence 17 rue des Lilas 49350 Les Rosiers sur Loire
Maison Paramédicale des Rosiers sur Loire chaque jeudi sur RDV.
Retrouvez-moi sur le site : www.audessence.fr – Contact : 06 11 62 55 20
Et sur mes Pages Facebook : Fleurs de Bach avec Magali Audessence et Magali Audessence Aromathérapie

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.