Bardane

0 Commentaires | 05/08/2013

Bardane - Lappa minor

Bardane – Lappa minor

Composées – Herbe au teigneux, Herbe à la teigne, Oreilles de géant, Peignerolle, Chou d’âne, Herbe aux pouilleux, Glouteron, Teignon.

Bardane (Lappa minor)

Bardane (Lappa minor)

 

Description

La bardane est une plante qui, au cours de sa première année d’existence, ne développe que la partie correspondant aux racines et la partie inférieure de la plante elle-même. Au cours de la deuxième année de vie, la tige, les fleurs et les fruits émergent, elle peut alors mesurer jusqu’à un mètre de hauteur.

Les feuilles sont grandes – leurs pétioles sont également grands – de forme ovale, couvertes de poils et avec des bords ondulés sur eux-mêmes. La partie des enves a une tonalité plus blanchâtre que la partie correspondante du faisceau. Les feuilles ont toutes les mêmes caractéristiques, mais à mesure que nous montons, leur taille diminue.

Floraison

Elle fleurit en été, avec des fleurs rouge pourpre. Comme il s’agit d’une plante appartenant à la famille des plantes composées, ses fleurs sont regroupées sous forme de chapitres, tous tubulaires. L’enveloppe est formée d’une série de bractées longues, terminées par une pointe longue et crochue. Le fruit est un akène, qui possède un court pappus.

Pour la récolter, il faut attendre le printemps de la deuxième année de culture ; les racines sont alors récoltées, préservant ainsi toutes leurs vertus. Le processus doit être effectué avec le plus grand soin afin d’éviter les cassures, puis elle est lavée à l’eau et ensuite on procède à des coupes pour obtenir une série de pièces qui doivent être séchées dès que possible, de préférence au soleil ou mieux au four, à condition que la température ne dépasse pas 70 degrés C.



Propriétés

Les racines contiennent des composés insaturés tels que les polyènes, les tanins et la phytohémaglutinine, qui lui confèrent des propriétés antibactériennes et antifongiques, les caractéristiques de cette plante sont celles utilisées dans les plaies, la forunculose, l’acné, les abcès et les ulcérations tordues. Elle a également des propriétés hypoglycémiantes, astringentes et diurétiques, son utilisation est donc également recommandée dans le diabète, la dyskinésie biliaire, la goutte, les rhumatismes

  • Décoction. Ajouter 30 grammes de racine à un litre d’eau bouillie, en la laissant dans ces conditions pendant au moins dix minutes. Le liquide obtenu après filtration peut être prélevé distribué dans un maximum de trois tasses par jour.
  • Poudre de racine : Peut être prise à raison de trois grammes par jour pour obtenir ses effets anti-infectieux.
  • Huile de Bardane : Elle peut être appliquée directement sur le cuir chevelu pour combattre les pellicules ou pour obtenir des onguents qui sont appliqués sur les plaies ou les ulcères, permettant ainsi la guérison.

Utilisations principales

Rougeole

Décoction : Faire bouillir 40 g de racines fraîches par litre pendant 10 minutes, 1 cuillère à café toutes les 5 minutes et l’éruption sera complète en 2 heures.
Infusion : Faire bouillir 2 cuillères à soupe de racines sèches dans 1 litre d’eau pendant 3 minutes. Laisser infuser 10 minutes. Boire 2 tasses de cette tisane dépurative par jour.

Acné

Cataplasme : Faire cuire dans très peu de lait quelques feuilles fraîches. Appliquer tiède entre 2 mousseline sur les parties concernées.

PRÉCAUTIONS

  • Il convient de respecter les doses prescrites et de ne pas l’administrer aux enfants de moins de 15 ans et aux femmes enceintes.

Sources :

Bibliographie


Ne Ratez Pas…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.