Eucalyptus

2 Commentaires | 04/09/2013

Eucalyptus globules labil

Eucalyptus – Eucalyptus globulus Labil

Myrtacées – Arbre à fèves.

Eucalyptus (Eucalyptus globulus)

Eucalyptus (Eucalyptus globulus)

 

Description

Originaire d’Australie, il a été progressivement introduit en Europe. Il ne résiste pas aux basses températures. Au début, sa culture servait à assécher les terres marécageuses où il y avait de grandes épidémies de paludisme. Cet arbre, par le type de croissance si rapide qu’il possède, se caractérise par la grande quantité d’eau dont il a besoin. Il en résulte une déshydratation des terres sur lesquelles il pousse, ce qui permet d’éviter la prolifération des moustiques qui transmettent cette maladie et qui utilisent habituellement ce type de terres comme “terrain de reproduction”.

La floraison a lieu en automne et en hiver. La récolte s’effectue en sélectionnant les cladodes bien formées et en les laissant sécher dans un endroit aéré au soleil.
L’huile essentielle, formée par une grande quantité d’eucalyptol, a une action antiseptique sur les voies respiratoires, à la fois par inhalation et par voie orale, bien que dans ce dernier cas doit être administré en faibles concentrations, car il peut causer une irritation gastrique, acidité, vomissements… Il est utilisé dans la préparation de pommades balsamiques, cicatrisantes et antiseptiques. Il a également une action expectorante et, bien que dans une moindre mesure, des anthelminthiques et des hypoglycémiants, il est utilisé dans le diabète léger. Son utilisation est contre-indiquée dans les traitements avec des sédatifs, des anti-épileptiques et des analgésiques, car elle accélère le métabolisme hépatique de ces derniers, et est également inadéquate pour une utilisation pendant la grossesse et la lactation.

Décoction : Trois feuilles – bien râpées – par tasse, en laissant bouillir pendant une minute, une fois retirées du feu, on laisse reposer dix minutes en infusion. Cette préparation peut être répétée trois fois par jour.

Suppositoires : 100 à 400 milligrammes par suppositoire peuvent être utilisés une à trois fois par jour.



Sirop : Préparé avec 10% d’eucalyptus, vous pouvez prendre jusqu’à trois cuillères à soupe par jour.

Voie d’inhalation. Il convient de s’assurer au préalable de la tolérance à cette essence, car il peut exister des cas d’allergies à cette plante. Appliquer pendant 15 secondes et attendre une demi-heure pour vérifier qu’il n’y a pas d’effet indésirable. L’infusion est préparée avec 10 grammes de feuilles écrasées ou avec 12 gouttes d’essence dans un litre d’eau bouillante qui laisse refroidir en inhalant les vapeurs d’eau qui entraînent l’essence des feuilles. Son utilisation est également adaptée en hiver pour contrecarrer la sécheresse produite par certains types de chauffage et les environnements typiques des zones sèches. Dans ces cas, une paire de feuilles est utilisée dans un récipient avec de l’eau bouillie ou dans un humidificateur.

Références : Bibliographie

 


Ne Ratez Pas…
Commentaires (2)
  1. posté par granger le 26/05/2018

    bonjour , ou trouver des branches d’Eucalyptus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.