Faire son savon soi-même

Par : | 0 Commentaires | Le : 27/04/2018 | Catégorie : Astuces

saponification à froid

Comment fabriquer son savon soi-même

Vue d’ensemble d’un processus complet de fabrication du savon à froid, étape par étape.

Beaucoup de personnes veulent savoir comment faire du savon à l’ancienne, à savoir la saponification à froid. Aussi, pour tous ceux qui s’intéressent à la fabrication du savon, voici un petit aperçu du processus de fabrication. Ce n’est pas tout à fait un tutoriel, mais plutôt une initiation à la fabrication du savon à froid. Il existe de nombreux dangers associés à la fabrication du savon à cause de l’utilisation de lessive de soude et de la pléthore d’informations à savoir.


Faire du savon soi-même ne s’improvise pas, il faut être très précis dans les mesures et bien connaître les dangers de manipulation. Il est recommandé de faire des recherches approfondies sur le processus avant de commencer par vous-même. Dans cet article des informations supplémentaires seront incluses pour vous aider à obtenir d’autres sources d’information.

Le savon nait d’une réaction chimique…

processus saponification savon a froid

La fabrication du savon implique un processus chimique dans lequel l’hydroxyde de sodium (NaOH, appelé aussi lessive de soude ou soude caustique) réagit avec une matière grasse pour fabriquer du savon. Ce processus est appelé saponification. Étant donné que ce processus nécessite l’utilisation de lessive de soude, il faut prendre d’importantes précautions de sécurité.

Des gants en caoutchouc et des lunettes de sécurité devraient être portés pendant le processus de fabrication du savon. Du vinaigre, permettant de neutraliser la lessive, devrait être à portée de main en cas de déversement accidentel ou de brûlure.

En plus de l’équipement de sécurité nécessaire à la fabrication du savon, il y a d’autres équipements dont vous aurez besoin pour commencer. D’abord et avant tout, vous devrez acquérir de la lessive de soude. Parce que sans lessive, il n’y a pas de savon. Vous devriez pouvoir trouver de la lessive de soude au rayon plomberie de votre quincaillerie. La marque n’a pas vraiment d’importance, mais il faut demander de l’hydroxyde de sodium à 100 %.

Vous aurez également besoin d’un grand contenant pour mélanger le savon. Il peut s’agir de n’importe quel type de pot que vous aimez – tant que celui-ci n’est pas en aluminium. La lessive de soude réagit mal avec l’aluminium, alors n’oubliez pas de ne pas les mettre en contact.


Vous aurez également besoin d’une balance précise, une balance postale numérique fera parfaitement l’affaire.

De plus, vous aurez besoin d’un ou deux thermomètres pour mesurer la température de vos huiles et de votre solution de lessive de soude. En outre, vous trouverez qu’un mélangeur sera votre meilleur ami en faisant le savon, et puis naturellement il y a les moules, les huiles de fabrication de savon, et l’eau distillée à mélanger avec la lessive.

Il existe plusieurs types de moules que vous pouvez utiliser pour créer du savon à froid. Vous pouvez acheter des moules à plateaux qui sont essentiellement des moules en plastique dur qui vous permettront de créer de nombreuses barres de savon à la fois. Ces moules peuvent être marqués pour la fabrication du savon à froid, car le savon devient très chaud pendant le processus de saponification.

Vous pouvez aussi facilement construire un moule en bois, avec un fond et quatre côtés (Un petit tuto ici). Ce type de moule produira une bûche de savon que vous couperez ensuite en tranches. Lorsque vous utilisez un moule en bois, vous devez le tapisser de papier parchemin pour faciliter l’enlèvement du savon. Doubler votre moule est un peu comme envelopper un cadeau, sauf que vous enveloppez l’intérieur de la boîte plutôt que l’extérieur. Il faut de l’entraînement pour bien faire les choses. Le parchemin doit ensuite être fixé au moule avec du ruban adhésif.

faire son savon accessoires

Récapitulatif des accessoires de base

  • Gants en caoutchouc
  • Pot / casserole en acier inoxydable
  • Mélangeur à bâton
  • Lunettes de protection oculaire
  • Spatule
  • Contenant(s) en plastique ou en verre Pyrex
  • Moule à savon (Les moules en silicone feront l’affaire)
  • Vinaigre (au cas où)
  • Papier parchemin ou sulfurisé
  • Ruban d’emballage
  • Balance de précision
  • Thermomètre haute température (résiste à + de 75°C)

Les matières grasses pour fabriquer le savon…

Ensuite, passons aux matières grasses. Les huiles, beurres, cires, graisses… sont une partie importante de votre savon. Les types de matières grasses que vous utiliserez, détermineront les propriétés de votre savon. Par exemple, trois des huiles de fabrication de savon les plus populaires, surtout pour les débutants, sont l’huile d’olive, l’huile de coco et l’huile de palme.

  • L’huile d’olive aide à créer une barre hydratante avec une mousse stable
  • L’huile de noix de coco produit une barre dure et nettoyante avec une mousse duveteuse
  • L’huile de palme donne une barre dure avec une mousse stable.

Chacune de ces huiles a son propre Indice de Saponification (Indice SAP) qui détermine la quantité de lessive de soude à utiliser dans la recette de savon pour que la saponification se produise correctement de telle sorte qu’il en résulte un savon.

Trop de lessive de soude et vous avez une barre de savon inutilisable. Pas assez et vous pourriez vous retrouver avec un savon très (trop) doux avec un excès d’huile. Le livre de Susan Miller Cavitch , vous aidera à devenir à faire du savon comme les pros. Son livre contient également une grande section de dépannage et plusieurs de ses propres recettes.

Lorsque vous créez vos propres recettes de savon, il y a aussi beaucoup d’autres ressources gratuites pour vous aider dans ce processus. Les calculateurs de lessive de soude, par exemple, calculeront automatiquement la quantité de soude dont vous avez besoin dans une recette en fonction des quantités et des types d’huiles que vous prévoyez d’incorporer dans votre recette. Vous pouvez trouver de multiples liens vers des calculatrices de lessive de soude en effectuant une recherche sur le web. Vous pouvez aussi utiliser le Calculateur de Saponification de Remèdes de Grand-Mère.

Passons aux choses sérieuses !

Maintenant vous vous demandez que faire de cette lessive de soude, des huiles et de tout votre équipement. Eh bien, vous l’aurez deviné : Du savon !

Tout d’abord, commencez par préparer votre moule pour qu’il soit disponible quand votre savon sera prêt. Vous devrez également découper du carton qui s’adaptera sur le dessus de votre moule. Le carton sera utilisé pour isoler votre savon après sa fabrication.

Une fois ces étapes terminées, vous mesurerez ensuite votre eau distillée et votre lessive de soude comme l’exige la recette que vous utilisez.

L’eau distillée et la lessive de soude

Mesurer l’eau en grammes, pour cela, placez le récipient de mesure sur la balance, appuyez sur la tare pour la remettre à zéro et versez votre eau dans le récipient, dès que c’est bon, réservez votre eau dans le récipient pour le mélange.

Ensuite, mesurez votre lessive de soude en grammes. Pour la lessive de soude, vous peserez la quantité nécessaire avec votre balance. , puis versez lentement la lessive dans le récipient jusqu’à ce que vous atteigniez la quantité nécessaire. (Petit rappel, les récipients ne doivent pas être en aluminium). Assurez-vous d’avoir sur vous tout votre équipement de sécurité pour cela (lunettes, gants, manches longues…). La lessive de soude devient TRES chaude, et les brûlures chimiques ne sont jamais amusantes.

Puis, avec une spatule, versez lentement votre lessive dans l’eau, jamais l’inverse, car cela pourrait provoquer des projections moins agréable. Mélangez votre lessive dans l’eau jusqu’à ce qu’elle se dissolve. Maintenant, mettez-la de côté pour refroidir. Si vous mélangez la lessive à l’intérieur, posez-la sur un dessous de plat avec un ventilateur en marche. Ou laissez-la refroidir à l’extérieur pour éviter les fumées désagréables. Assurez-vous qu’il n’y ait pas d’enfants ou d’animaux à proximité qui pourraient se blesser.

Les huiles et beurres

Ensuite, passons aux huiles ! Pendant que la lessive refroidit, vous pouvez peser et faire fondre vos matières grasses. Normalement, on fait fondre les matières grasses dans une grande casserole sur la cuisinière à feu moyen. Vous pouvez également les faire fondre séparément dans des bocaux de mise en conserve au bain-marie.

Cependant, vous devez d’abord peser vos matières grasses sur la balance. Pesez-les individuellement. Placez votre contenant sur la balance, appuyez sur la tare pour remettre à zéro, puis ajoutez lentement les matières grasses dans le contenant jusqu’à ce que vous ayez atteint le poids demandé dans la recette. Répétez ce processus pour toutes les huiles, cires, beurres et graisses de votre recette. En général, on commence d’abord par les huiles solides, on ajoute les huiles liquides en dernier. Remuez les huiles jusqu’à ce qu’elles soient complètement fondues, puis retirez-les du feu.

Le mélange final

Une fois que votre lessive a refroidi à au moins 49°C, bien que pour certain il soit plus pratique d’utiliser la solution d’eau et de lessive de soude entre 35 et 38 degrés C, vous pouvez généralement commencer à verser l’eau de lessive dans vos huiles. La température des huiles peut varier selon la recette que vous utilisez, mais les huiles ne doivent pas être plus chaudes que la lessive. (Voir Soap Session pour plus d’informations sur l’importance des températures).

Votre mixeur à main à portée de main, versez très lentement l’eau de lessive dans les huiles. Commencez à remuer avec le batteur à bas régime. Au fur et à mesure que la lessive et l’huile commencent à s’incorporer, vous pouvez mettre le mélangeur en position haute. Bien remuer, en déplaçant le mélangeur sur tout le fond du récipient. Vous continuerez à remuer jusqu’à ce que vous atteigniez ce que l’on appelle la trace.

Lorsque le savon a atteint la trace, il ressemblera en quelque sorte à de la crème de blé ou à une crème pâtissière. Lorsque vous déplacerez le mélangeur dans le savon, il devrait laisser une ligne derrière lui, et si vous tirez une partie du savon vers le haut puis le déposez sur la surface du savon, le savon devrait être capable de supporter cette goutte. Si vous n’atteignez pas la trace, dans un délai de 15 minutes, vous pouvez laisser reposer pendant environ 15 minutes, puis recommencer à mélanger. Certaines huiles utilisées dans la fabrication du savon sont plus lentes à tracer. L’huile d’olive, par exemple, peut prendre beaucoup plus de temps à tracer que d’autres huiles, à moins qu’elle ne soit mélangée à d’autres huiles dont les propriétés favorisent une trace rapide.

Vous pouvez ajouter tout additif que vous aimeriez utiliser dans votre savon, comme un parfum, un colorant ou de la farine d’avoine colladienne, une fois que votre savon a atteint une trace légère. Mélangez-les bien, en particulier les huiles essentielles ou les huiles parfumées, de sorte que vous n’aurez pas de “points chauds” dans votre savon. En général, les huiles parfumées représentent en moyenne 3% de votre savon, mais assurez-vous de suivre les recommandations du fabricant si elles sont disponibles. Après avoir bien incorporé vos additifs, vous êtes prêt à verser votre savon dans son moule !

La mise en moule

Versez lentement votre savon dans le moule préparé. Tapotez le moule avec le savon sur le plan de travail plusieurs fois pour aider à éliminer les bulles d’air. Ensuite, recouvrir le moule avec du carton et le coller sur le moule pour isoler le savon. Après cette étape, posez plusieurs serviettes ou une couverture sur votre moule couvert. Ceci aide à isoler votre savon pour que le processus de saponification puisse se produire correctement. Votre savon devrait alors rester couvert pendant 24 heures.

Une fois que votre savon a posé dans le moule pendant 24 heures, vous pouvez ensuite retirer le savon du moule. Le savon peut être immédiatement coupé en barres. Cependant, si une fois que vous démoulez votre savon, vous constatez qu’il est vraiment mou, alors vous pouvez attendre un autre jour ou deux avant de démouler et/ou couper votre savon en barres.

La cure

Une fois que le savon a été retiré du moule, vous devrez ensuite laisser durcir votre savon afin de terminer complètement le processus de saponification (on appelle ça la cure). Cela prend généralement une période de 3 à 4 semaines minimum. Si vous faites sécher votre savon sur une surface plane, assurez-vous de le placer sur du papier sulfurisé pour empêcher les huiles de s’infiltrer dans la surface de votre espace de séchage. Vous pouvez également sécher vos savons sur une étagère. Une fois que le savon est mûr, vous pouvez l’emballer pour le partager avec vos amis et votre famille !

Pour finir… Cela ne fait que commencer !

Tout le monde n’a pas une expérience de fabrication de savon réussie dès le premier coup. Donc, si vous êtes toujours prudent après toutes vos recherches, je vous recommande de trouver un ami qui fait du savon pour vous enseigner le processus.

Vous cherchez une recette facile pour commencer ? Eh bien, voilà pour vous.

Recette de savon de base à froid

  • 190 g. d’huile de coco
  • 190 g. d’huile d’olive
  • 100 g. d’huile de palme
  • 182 g. d’eau distillée
  • 71 g. de lessive

À la trace :

  • 15 g. (en tout) d’huiles parfumées de votre choix

Suivez vos instructions de base de fabrication de savon, vous obtiendrez une barre de savon avec une mousse crémeuse et épaisse !

Rappelez-vous que si vous remplacez une huile par une autre huile dans une recette, vous devez recalculer la recette pour obtenir la quantité exacte de lessive nécessaire puisque les différentes huiles et graisses ont des valeurs SAP différentes. Ne jamais effectuer une substitution sans avoir complété cette étape cruciale.

Quelques conseils de plus

Le secret : bien mesurer…

Vous devrez peser les ingrédients sur une balance de cuisine. Lorsque vous utilisez une balance numérique, placez d’abord le bol ou le contenant vide sur la balance, réglez la balance à zéro, puis ajoutez l’ingrédient. Il est essentiel d’utiliser exactement la quantité d’ingrédient requise pour que votre savon sorte correctement.

Pour mesurer plus précisément la quantité de lait de chèvre (d’ânesse ou autre…), versez le lait dans des bacs à glaçons et congelez les petits cubes, cela facilitent l’obtention de la bonne quantité de lait, et vous pouvez même couper le dernier cube en deux si nécessaire pour obtenir le bon poids.

Sécurité

Bien que la fabrication du savon soit amusante, elle n’est pas adaptée aux enfants parce qu’elle nécessite l’utilisation de lessive (hydroxyde de sodium ou NaOH). La lessive est une substance hautement caustique qui peut causer de graves brûlures en cas d’inhalation ou de contact avec la peau. Il est extrêmement important de faire ce projet dans une pièce bien ventilée et de porter des gants et des lunettes de caoutchouc. Il est également sage de porter des manches longues et un tablier pour se protéger des éclaboussures. N’utilisez que du verre ou des outils en métal pour faire du savon – la lessive ronge le bois et même certains plastiques.

Amusez-vous bien ! N’hésitez-pas à commenter et à partager vos recettes !

 

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.