Verveine

0 Commentaires | 23/01/2014

Verveine : Verbena officinalis

Verveine – Verbena officinalis

Verbenacées – Herbe sacrée, Herbe à tous les maux, Herbe du foie.

Verveine (Verbena officinalis)

Verveine (Verbena officinalis)

 

Description

La verveine est une plante herbacée appartenant à la famille des verbenaceas, qui regroupe environ huit cents espèces, herbacées ou ligneuses. Pharmacologiquement c’est un groupe de plantes peu étudié ; seules les espèces qui nous occupent ont été étudiées plus en profondeur.

Elle a une tige anguleuse, ramifiée au sommet et avec des feuilles opposées et rognées. C’est une espèce très répandue en Europe, en Asie et en Afrique, qui pousse surtout parmi les décombres, dans les fossés et les endroits abandonnés, à condition qu’ils soient à l’abri du vent.
Fleurs de verveine en été. Pour un usage médicinal, la plante à fleurs est récoltée avant que les fruits ne se forment. Après séchage à l’ombre et dans un endroit bien aéré, il est stocké dans des flacons hermétiques pour éviter l’humidité qui pourrait le gâcher.

Propriétés

Dans toutes les parties de la plante se trouve le glucoside de verbenaline, qui est partiellement cassé pendant le processus de séchage. Il a aussi des mucilages abondants, des tanins, une essence et un principe amer. Le glucoside confère à la plante des propriétés légèrement parasympathomimétiques, c’est-à-dire qu’il stimule le système nerveux parasympathique, qui est la partie responsable de la sédation, de la sécrétion glandulaire, du contrôle du spasme, etc.

Elle stimule également les mouvements intestinaux, la diurèse et réduit la fréquence et la force des battements cardiaques, en plus d’avoir des effets analgésiques et anti-rhumatismaux. Tous ces effets sont dus à la présence de glucose. Par rapport aux tanins, on retrouve une action astringente ; par contre, les mucilages exercent une activité émolliente et anti-inflammatoire.



C’est donc une plante spécialement indiquée pour traiter les états d’anxiété, tachycardie, insomnie, migraines, constipation, gastrite, spasmes gastro-intestinaux, neuralgies, rhumatismes et certaines pathologies oculaires. Cependant, il a quelques contre-indications, en particulier pendant la grossesse. L’action utérotonique du glucoside a été prouvée chez des animaux de laboratoire. De telles actions n’ont pas été vérifiées chez l’homme, mais des précautions doivent toujours être prises.

En général, les femmes enceintes ne devraient pas prendre de médicaments sans consulter leur médecin, y compris lors de la conception d’un médicament, quelle que soit sa sécurité. Ce ne serait pas la première fois qu’une femme en état d’espoir se rend aux urgences d’un hôpital avec une grave intoxication, après avoir pris une infusion d’herbes qui, selon son voisin, s’est très bien passée pour que “l’enfant en sorte les yeux bleus”. La médication est un acte très grave et devrait être laissée entre les mains du personnel autorisé, c.-à-d. les médecins et les pharmaciens. Aucun autre professionnel n’a les connaissances nécessaires pour prescrire ou distribuer des médicaments.

Infusion : Préparée à partir d’une cuillère à café de dessert par tasse, en buvant une tasse après trois repas principaux.

Infusion pour usage externe : A 5%, peut être utilisé sous forme de douche oculaire. Vous pouvez aussi préparer une décoction, en faisant bouillir pendant 10 minutes 25 gr. de la plante dans 1/2 litre d’eau. Il s’applique sous forme de compresses.

Références : Bibliographie

 


Ne Ratez Pas…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.