Retrouver un ventre plat après une césarienne

Le : 3 octobre, 2017 | Vu 347 fois

retrouver un ventre plat après une césarienne

Comment raffermir son ventre après une césarienne ?

Alors ça y est, vous avez survécu à la grossesse et à l’accouchement ? Toute maman vous le dira : la grossesse et l’accouchement sont éprouvant. Vous êtes probablement très surprise de l’état de votre ventre après bébé. Pas d’affolement, il existe des moyens pour perdre ce ventre devenu disgracieux.


Toutefois, il est important d’être réaliste. Même si les célébrités réalisent l’exploit de se mettre en bikini “quelques secondes après” avoir donné naissance, cela ne signifie pas que ce soit normal. Il y a de fortes chances qu’il vous faille beaucoup plus longtemps pour récupérer votre ventre plat après l’accouchement, et c’est très bien comme cela. Mais cela ne veut pas dire que ce n’est pas possible, essayez la rééducation abdominale après avoir pris connaissance des informations qui suivent.

Après avoir subi 9 mois de prise de poids et un ventre croissant, vous étiez probablement très excitée de ne plus avoir une grosse bosse sur le ventre après l’accouchement. Impossible néanmoins de remettre vos jeans d’avant la grossesse. Même si bébé est sorti, votre ventre pourrait encore paraître celui d’une femme enceinte. Dites-vous que c’est parfaitement normal. Votre corps a traversé une transformation importante pour faire pousser un bébé. Le miracle de la vie aura des conséquences qui prendront un certain temps pour raffermir votre ventre et retrouver votre corps.

perdre son ventre après accouchement

---

Pourquoi ai-je toujours l’impression d’être enceinte après l’accouchement ?

Eh bien, plusieurs raisons :

Votre utérus doit retrouver son poids d”origine

L’utérus doit encore rétrécir. L’utérus aura besoin de 6 à 8 semaines pour revenir à sa taille d’avant la grossesse. Juste après la naissance, votre utérus pèse encore plus de 1 kilo, mais son poids normal est d’environ 100g, voire moins. Il faut du temps pour que votre utérus retrouve sa taille normale, alors soyez patiente. Le rétrécissement de l’utérus s’appelle une “involution”. Pendant cette période d’involution de l’utérus, vous risquez probablement d’avoir encore des ballonnements et de ressentir à nouveau les joies des contractions continues lorsque l’utérus rétrécit. (1)

Laisser le temps aux fluides de s’évacuer

Pendant la chirurgie d’une césarienne, une partie de fluides sont pompés pour être évacués. Ces fluides prennent du temps à être filtrés hors du système. Certaines femmes développent même une condition connue sous le nom d’œdème, où elles souffrent de gonflement des chevilles, du visage et d’autres zones. Bien que ce symptôme soit généralement associé à la grossesse, il est également très fréquent après l’accouchement. (voir ici des remèdes contre la rétention d’eau)

C’est parce que la grossesse nécessite que le corps emmagasine plus d’eau et de sang pour alimenter maman et bébé. En fait, pendant la grossesse, votre corps produit jusqu’à 50% de liquide de plus que la normale. Au cours des premiers jours après l’accouchement, vous remarquerez peut-être que vous urinerez plus fréquemment, jusqu’à 3 litres par jour ! Tout cela aide votre corps à revenir à ses niveaux normaux d’eau et de sang.

exercice post natal

La prise de poids durant la grossesse doit être contrôlée

Dans une grossesse saine, les médecins demandent aux femmes de gagner entre 10 et 15 kilos selon leur corporalité. Alors que vous perdez environ 5 kilos pour la naissance d’un bébé de 3 à 3,5 kilos et 1 à 1,5 kilos de liquide amniotique et de sang, cela vous laisse encore 7 à 11 kilos de poids supplémentaire restant. (2) Encore une fois, c’est normal. Dans le passé, il était important pour les femmes d’avoir un peu de poids supplémentaire après la naissance pour pouvoir nourrir leur nouveau-né.

Bien que les approvisionnements alimentaires soient plus stables que pour nos ancêtres, nos corps ont conservé ce type d'”assurance graisse corporelle”.

Les muscles de l’abdomen sont étirés

Vos muscles sont étirés et vous avez peut-être développé une diastasie. Toute grossesse étirera vos muscles abdominaux, ce qui signifie que votre ventre ne sera pas aussi “serré” qu’avant de tomber enceinte, même si vous étiez en très bonne forme. Si cette grossesse n’était pas la première, vos muscles abdominaux peuvent s’être distendus plus encore, surtout si vous n’avez pas fait travailler vos muscles abdominaux après des grossesses antérieures.

En plus de l’étirement mineur de vos abdominaux, certaines nouvelles mamans développent un problème musculaire plus grave appelé diastasis recti, qui est une séparation entre le côté droit et le côté gauche des parois abdominales, selon Medline Plus. Pendant la grossesse, ces muscles abdominaux sont étirés sous la poussée d’un bébé et d’un utérus croissants et, dans certains cas, peuvent s’écarter ou diminuer sensiblement.

Après la grossesse, la plupart des muscles abdominaux des femmes se “referment”, mais 30% ont une largeur de plus de 2 largeurs de doigts.

14 remèdes maison pour retrouver un ventre plat après une césarienne

Vous êtes probablement désireuse de revenir sur la voie du rétablissement et de profiter de votre corps avant une éventuelle nouvelle grossesse. Bien que cette envie soit compréhensible, aussi, avant d’essayer l’un des remèdes suggérés ci-dessous, obtenez l’approbation de votre médecin, en particulier pour les exercices énoncés. Votre médecin pourra évaluer la résistance de votre cicatrice et l’état de votre santé globale. Donner naissance par césarienne met le corps à l’épreuve, alors assurez-vous d’être suivie en toute sécurité.

Conseils naturels pour allaiter sans soucis

1. Allaitement maternel

Pas besoin d’attendre pour commencer l’allaitement. Dès que votre petit chérubin est né, vous pouvez commencer à allaiter. Croyez-le ou non, l’allaitement peut vraiment aider à réduire votre ventre. Non seulement l’allaitement brûle environ 500 calories supplémentaires par jour selon Women’s Health, mais il libère également une hormone appelée oxytocine qui stimule les contractions utérines, accélérant le retour de votre utérus vers sa “maison pelvienne”. L’American Pregnancy Association affirme qu’une mère allaitante sécrètera 425 à 700 calories dans le lait maternel par jour. En temps normal, le corps ne produit généralement pas ce lait hautement spécialisé qui contient grand nombre d’éléments nutritifs pour bébé. Pour brûler à peu près le même nombre de calories grâce à l’exercice, une femme de 63 kilos devrait faire une course à pied de 45 à 60 minutes par jour. (voir ici des astuces pour un allaitement réussi)

2. Utilisez une ceinture de soutien post-partum

Généralement, dans les 12 heures suivant la chirurgie, les médecins encouragent les nouvelles mamans à se lever et à se déplacer. Certaines femmes ne constatent aucune pression sur leur cicatrice. D’autres trouvent leur abdomen lâche et non supporté. Pour lutter contre cette gêne, certains médecins recommandent de porter une ceinture ou une ceinture de soutien post-partum. Étant donné que vos muscles ont récemment subi un traumatisme, cela vaut la peine de leur donner un soutien supplémentaire. Dans ce processus, vous pouvez même aider votre utérus à se rétrécir et à trouver son point normal, ce qui accélère le processus de réduction de votre ventre.

ceinture post-partum

3. Bien manger

Bien que les régimes amaigrissants ne soient pas recommandés pendant la période initiale de récupération post-partum, c’est toujours une bonne idée pour votre santé et pour votre ventre de manger une alimentation saine. Remplissez votre assiette avec des aliments nutritifs et évitez les calories vides. Optez pour une poignée de noix, des légumes avec de l’hummus ou des produits laitiers entiers pour obtenir une bonne alimentation entre les repas. Ne réduisez pas radicalement vos calories, surtout si vous allaitez. Rappelez-vous que votre corps a besoin d’un supplément de 300 à 500 calories par jour pour maintenir votre approvisionnement en lait. Pour un régime alimentaire raisonnable, approchez-vous d’un régime de 1700 calories, mais rappelez-vous que votre corps peut avoir besoin de quelques calories supplémentaires. Faites-vous aider par un nutritionniste si besoin.

Lorsque vous allez à l’épicerie, dirigez-vous vers des collations saines et nutritives plutôt que des aliments gras et sucrés. Optez pour les carottes, les pommes, les amandes, et les craquelins à grains entiers. De cette façon, lorsque vous aurez un petit creux, vous aurez le choix entre des aliments sains plutôt que des tentations qui rendront votre lutte pour réduire votre ventre encore plus difficile.

4. Faites de l’exercice et optez pour une rééducation abdominale

Bien que vous ne soyez pas autorisé à faire de l’exercice intensif jusqu’à 8 semaines après votre accouchement, vous pouvez commencer à marcher légèrement chaque jour dès que vous vous sentez à l’aise. Allez-y tranquille, surtout au début. Après la période de récupération initiale, vous pouvez commencer à faire d’autres exercices. Après la marche douce, la marche rapide est encore un excellent choix pour l’exercice. Brûlez ce gros ventre persistant en passant par au moins 3 promenades alertes (mais pas trop non-plus) par semaine.

Art Weltman, Ph.D., directeur de la physiologie de l’exercice à l’Université de Virginie, affirme à Santé : «La marche rapide, combinée à une alimentation saine, est extrêmement efficace pour la perte de poids». Les nouvelles mamans peuvent en profiter pour brûler les calories en trop. Porter bébé ou pousser la poussette en marchant augmentera la résistance et brûlera plus de calories.

Ecoutez votre corps et ne faites pas d’excès qui pourraient être dangereux : Même après le temps d’attente initial, vous ne reviendrez probablement pas à votre poids de pré-grossesse. Allez-y lentement et travaillez à votre rythme.

Comment savoir si je suis atteinte de dastasis recti ?

Vérifiez vous-même si vous êtes atteinte de diastasis recti. (séparation abdominale), faire des exercices abdominaux traditionnels peut effectivement accentuer cette séparation. Pour cela, mettez-vous couchée sur le dos et soulevez doucement vos épaules du sol, en rapprochant votre cage thoracique de votre bassin. Si vous ressentez un écart dans votre ligne médiane de plus de 2 largeurs de doigts lorsque vos abdominaux sont contractés, vous avez probablement une séparation abdominale. Dans ce cas, évitez certains exercices qui étirent votre paroi abdominale comme la pose de yoga du cobra. En outre, évitez de soulever des objets lourds ou des exercices qui imposent à la colonne vertébrale de se décoller du sol ou une inclinaison oblique, ou encore qui entraînent une renflement de la paroi abdominale. Au lieu de cela, essayez ces exercices pour refermer doucement l’espace de votre paroi abdominale :

Inclinaison pelvienne

Pour cet exercice, couchée sur le dos, les genoux pliés. Engagez lentement vos muscles lombaires pour incliner votre bassin légèrement vers le haut et vers l’arrière. Aplatissez votre dos contre le sol, serrez légèrement vos abdominaux vers l’intérieur en remontant votre bassin vers le haut. Tenez pendant 10 secondes. Ensuite, détendez-vous.

exercice inclinaison pelvienne

Glissement des talons

Vous êtes sur le dos avec vos genoux pliés, les pieds sur le sol. Laissez une longueur de main entre votre fessier et le talon de votre pied. Tout en poussant votre ventre vers le sol en direction de votre colonne vertébrale, glissez lentement un talon vers le bas, jusqu’a ce que votre jambe soit étendue et ramenez la lentement lentement (toujours en imprimant les abdominaux dans le sol). Ensuite, faites l’autre côté. Répétez jusqu’à 10 fois pour commencer.

exercice après césarienne ventre plat

N’oubliez pas d’effectuer ces exercices avec une posture appropriée. La contraction des abdominaux vers l’intérieur est le secret, elle affinera votre ventre en réduisant le renflement. Vous pouvez faire ces exercices le matin quand vous vous levez, tandis que votre bébé dort ou même pendant les publicités télévisées lorsque vous faites une petite de pause. Envisagez des activités pouvant inclure des cours de pilates ou de yoga, de la natation, de la danse ou d’inspiration de danse, comme la Zumba, etc.

5. Bien vous hydrater

Non seulement les mamans qui allaitent ont besoin d’eau supplémentaire pour fabriquer du lait, mais en buvant suffisamment d’eau et en consommant suffisamment de fruits et de légumes avec une teneur élevée en eau peut aider à lutter contre la graisse du ventre. L’eau remplit votre ventre afin que vous soyez moins susceptibles de grignoter car vous n’avez pas faim. Si l’eau n’est pas votre boisson préférée, essayez en ajoutant du citron ou de la menthe fraîche. L’eau de concombre est une autre option délicieuse. Vous pouvez également siroter du thé vert pour stimuler le métabolisme de l’hydratation. Vous pouvez également vous diriger sur des collations avec une teneur en eau élevée, comme la pastèque, le concombre, le céleri et la laitue.

6. Essayez un detox intelligent

Non, cela ne veut pas dire de faire un régime détox à la mode. Cela signifie simplement de passer quelques jours à éliminer tous les aliments riches en toxines tout en les remplaçant par des légumes et des fruits frais et en buvant beaucoup d’eau. Une alimentation riche en fibres et en nutriments tout en buvant beaucoup d’eau et du thé vert stimulera votre système digestif et favorisera la régulation et l’élimination de toutes les toxines de votre système. (Voir ici des recettes de boissons détox aux fruits et légumes)

7. Renforcer le plancher pelvien

La grossesse provoque une forte pression sur ce muscle en raison du poids supplémentaire que vous portez. Dans cet exercice, contractez votre plancher pelvien pendant 5 à 10 secondes pendant que vous respirez et relâchez-vous lorsque vous respirez. Ce n’est pas compliqué, tout ce que vous avez à faire est de resserrer vos muscles vers l’intérieur comme vous le feriez si vous vouliez arrêter d’uriner.

exercice muscle pelvien

8. Atténuer les vergetures

Bien que ventre plat et vergetures n’ont aucun rapport, elles peuvent vous donner l’impression que le problème est amplifié. Bien qu’il n’y ait aucun moyen d’éliminer complètement les vergetures, frotter du beurre de cacao sur celles-ci peut diminuer leur apparence et aider à accélérer le processus de décoloration. De plus, masser votre ventre aidera à briser tout fluide accumulé. (voir ici des remèdes contre les vergetures)

9. Misez sur le sommeil

Avec un nouveau-né, vous n’aurez pas souvent la chance d’avoir 8 heures de sommeil chaque nuit, mais essayez de faire du sommeil une priorité. Si votre bébé fait une sieste, profitez-en pour faire pareil. C’est un bon moyen d’améliorer votre santé émotionnelle, qui est étroitement liée à votre santé physique. Saviez-vous que les nouvelles mamans qui dorment 5 heures ou moins dans une nuit mettent plus de temps à se débarrasser de l’excès de poids que celles qui dorment 7 heures par nuit ? Ceci est en partie expliqué par le fait de ne pas avoir suffisamment de sommeil provoque la libération du cortisol. Cette hormone, connue sous le nom d’hormone du stress, est souvent associée à un gain de poids.

10. Plus tôt vous commencerez…

Vous êtes juste censée vous en tenir tranquille pendant quelques semaines après l’accouchement. Cela ne signifie pas que vous devriez totalement ignorer votre alimentation et vos exercices habituels. Dès que le médecin vous autorise à commencer à travailler, passez à des promenades légères et assurez-vous de choisir des aliments sains. Faire des choix sains dès le début vous permettra de retrouver un ventre plat beaucoup plus tôt.

11. Inclure bébé

Beaucoup de nouvelles mamans ont du mal à trouver le temps pour faire du sport. Au lieu d’essayer trouver une séance d’entraînement pendant que votre petit dort, essayez des exercices que vous pouvez faire avec bébé. Faites une promenade avec votre bébé, utilisez votre bébé comme haltère et faites un peu de musculation. De nombreux clubs de sport offrent des programmes comme le Stroller Strides conçus pour amener les nouvelles mamans dans une forme exceptionnelle tout en incluant leur bébé dans l’entraînement.

12. Conservez un journal de nutrition et d’exercice

Notez tout ce que vous mangez, y compris la taille de votre portion. Garder un journal vous rend plus responsable pour garder la ligne. Des études montrent que les personnes qui notent leurs repas et leurs séances d’entraînement sont plus susceptibles de perdre plus de poids durablement que les autres.

13. Motivez-vous avec des objectifs

En plus de garder un journal, fixez des objectifs raisonnables pour vous-même avec des récompenses. Par exemple, fixez un objectif pour perdre 2,5 Kg en 1 mois. Lorsque vous atteignez votre objectif, achetez de nouveaux vêtements ou offrez-vous un massage. Essayez de rester positive tout au long du processus. Une bonne attitude fera la différence entre atteindre vos objectifs et ne pas progresser. Dans les mois post-natal, vous risquez de vous sentir débordée par vos nouvelles responsabilités et obligations. Ne soyez pas trop dure avec vous-même afin de garder votre motivation.

14. Essayez un massage

Non seulement un massage est une pause bien méritée pour une nouvelle maman fatiguée, mais un massage peut aider à briser la graisse du ventre et à aplanir votre ventre. Le massage aide à stimuler les ganglions lymphatiques et à briser le liquide stagnant. Lorsque le liquide est dispersé, le corps peut le mieux le traiter et l’aider à diminuer. Cette perte de liquide entraîne une perte de la circonférence de la taille et donne un ventre flatteur.

Conclusions : Est-il possible de retrouver son ventre après une césarienne ?

Oui, se débarrasser de votre ventre et retrouver des abdominaux bien resserrés, c’est possible avec un peu de travail et beaucoup de patience. Avant de commencer à vous inquiéter de votre ventre, vous devez vous accorder suffisamment de temps pour guérir et récupérer de la grossesse, de la naissance et de la chirurgie majeure.

Une fois que vous avez récupéré, avec ces 14 remèdes maison pour réduire votre ventre après la césarienne, vous serez prête à faire votre propre plan personnel de perte de poids et à réussir vos objectifs. Avez-vous déjà commencé votre plan de perte de poids post-grossesse ? Nous aimerions connaître vos progrès et d’autres méthodes que vous avez trouvées utiles ! Dites-nous tout au sujet de votre recherche de perte de poids post-natale dans les commentaires ci-dessous.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.