Avoine

1 Commentaire | 04/08/2013

Avoine : Avena sativa

Avoine – Avena sativa

Graminées

Avoine (Avena sativa)

Avoine (Avena sativa)

Description

L’avoine appartient à la grande famille des graminées, composée de plus de 2000 espèces différentes. L’avoine se caractérise principalement par sa taille, car lorsqu’elle est cultivée dans des conditions optimales, elle peut atteindre un mètre de hauteur. Sa tige est creuse, avec des noeuds d’où partent les feuilles, aplaties et très rugueuses au toucher. La ligule est la membrane située à la jonction des feuilles et de la tige, qui est parfois utilisée pour déterminer avec précision l’espèce à laquelle elle appartient. Dans le cas de l’avoine, cette ligule est très petite, presque inexistante.

Floraison

La floraison a lieu entre juin et août et la récolte a lieu en été. Les fleurs sont appairées et acquièrent une position incurvée vers le sol. Il est possible de différencier la fleur qui se trouve dans la zone supérieure de celle qui se trouve en dessous, puisque cette dernière a généralement un bord plus long. De la fertilisation on obtient le grain, un pour chaque fleur. Le grain est enfermé dans une coquille.

Propriétés

L’avoine est considérée comme reminéralisante, utilisée dans les processus de convalescence, car elle contient de nombreux sels minéraux tels que le fer, le calcium, le magnésium, le phosphore… Elle peut également être utilisée comme tonique grâce à sa teneur élevée en vitamines A, B1, B2, PP, et dans une moindre mesure, en vitamines E et D. Elle est également considérée comme sédative, utilisée comme anxiolytique et même hypnotique, en cas de dépression et insomnie. Elle agit également comme diurétique, dans le traitement de l’hypertension, des oliguries, de la lithiase rénale et pour éliminer les œdèmes. Elle est légèrement hypoglycémiant et laxatif. En topique elle est utilisée comme émollient, très souvent dans les processus dans lesquels il y a prurit de toute nature, car elle réduit l’inflammation, elle est donc utilisée dans les allergies, la varicelle, ou en cas de peau très sensible

Utilisation

  • Teinture : 30 gouttes de colorant, 1:10 trois fois par jour, en dehors des repas.
  • Extrait fluide : Aussi appelé jus d’avoine, il est utilisé en ossification de 25 gouttes réparties sur trois prises quotidiennes, diluées dans un peu d’eau. Ce dosage peut être augmenté si nécessaire.
  • Décoction : on utilise 15 grammes de graines d’avoine, de préférence non pelées, que l’on ajoute à un litre d’eau ; le tout est bouilli pendant environ trente minutes.
  • Usage externe : Comme mentionné ci-dessus, son utilisation dans les bains colloïdaux ou dans la préparation de savons pour peaux irritées et sensibles donne de très bons résultats pour atténuer les démangeaisons, son utilisation est aujourd’hui très répandue, avec un grand nombre de savons et de gels de bain dans sa composition dont l’avoine.

Utilisations principales

Libido
Décoction : 30 g de paille d’avoine par litre d’eau, bouillir 5 minutes. Boire une tasse au coucher.

Eczémas
Compresse : Pour apaiser les parties sensibles, remplir 1 sachet de mousseline de bouillie de flocons d’avoine et le suspendre sous le robinet. Y faire couler l’eau chaude, récupérer le liquide et appliquer avec un linge sur la partie concernée.





PRÉCAUTIONS

  • L’avoine renferme du gluten qui, chez certains sujets, peut entraîner une réaction allergique.

Sources :

Bibliographie


Ne Ratez Pas…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.